La mairie de Barcelone ferme un bar pour une table qui dépasse

Par Clémentine Laurent
Mairie de Barcelone

Un ordre de fermeture a été émis par la mairie de Barcelone a l’encontre d’un bar. La raison : une table qui touchait une façade et pouvait gêner le passage.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

C’est une mauvaise surprise pour le propriétaire du bar-restaurant Saffron, à Barcelone. Il y a une semaine, la mairie de Barcelone a émis un ordre d’interruption de l’activité de l’établissement, situé carrer d’Enric Granados dans l’Eixample. La raison : l’une des tables du bar touchait une façade et pouvait gêner le passage, ce qui est contraire à l’ordonnance concernant les terrasses.

Le propriétaire du bar dit avoir retiré la table au lendemain de la réception d’un avertissement de la part de la mairie, mais cela n’a apparemment pas suffi : un mois plus tard, on lui demande maintenant de cesser son activité.

« C’est surprenant que pour une table qu’on a retirée, la sanction soit de fermer tout un établissement », déplore le propriétaire, Josep Diéguez, à nos confrères de Betevé.

Un litige entre la mairie de Barcelone et le bar depuis mai

L’affaire dure depuis mi-mai, quand lors d’une inspection de routine, la mairie demande au propriétaire à déplacer un tonneau qui dépassait de la façade. « On m’a dit que c’était interdit car cela pouvait gêner le passage des personnes malvoyantes, et nous avons pensé que nous pouvions y mettre une petite table », explique-t-il à Betevé.

Mairie de Barcelone Le bar-restaurant Saffron, en 2020. Photo : Tripadvisor

La table en question reste en place durant un mois, mais elle ne respecte pas non plus l’ordonnance concernant les terrasses, ce qui mène la mairie de Barcelone à intervenir à nouveau.

Selon Josep Diéguez, aucune de ses tables ne touche la façade depuis fin juin, il respecte donc l’ordonnance des terrasses ; il dénonce une pression constante sur son établissement. Le bar-restaurant dispose maintenant d’un mois pour déposer un recours.

Depuis la pandémie et l’autorisation par la mairie d’étendre les terrasses des bars et restaurants sur les trottoirs, les habitants de la carrer d’Enric Granados se plaignaient de l’espace public occupé.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité