Légalisation totale du cannabis en Espagne : les députés devront trancher

Par Nico Salvado
cannabis en Espagne



Le cannabis en Espagne pourrait devenir totalement légal si le parlement approuve un projet de loi porté par la gauche radicale de Podemos et les indépendantistes catalans. 


Deux textes sont étudiés par le parlement : le premier écrit par les régionalistes basques propose une légalisation uniquement à des fins thérapeutiques. Le cannabis possède des propriétés anti-inflammatoires, fait office de relaxant musculaire, aide contre les nausées et les vomissements, et apporte un soulagement contre les douleurs chroniques. Lorsqu’il est utilisé à des fins médicales, comme par exemple dans certains états américains, le cannabis est employé pour soulager les traitements de chimiothérapie. Selon, une récente enquête du centre de sociologie espagnol (CIS), 90% des citoyens approuvent la légalisation thérapeutique du cannabis en Espagne.

Cannabis en Espagne : proposition de légalisation totale

Dans les projets de lois présentés au parlement, ceux de la gauche radicale (Podemos) et des indépendantistes catalans (ERC) vont plus loin. Les deux partis proposent une totale légalisation du cannabis en Espagne incluant l’usage dit récréatif. Les deux partis insistent sur la notion sanitaire : un produit contrôlé par les institutions éviterait la circulation dans la rue du cannabis de très mauvaise facture agrémenté de produits nocifs comme le parfum ou le détergent ajoutés pour rendre la drogue plus attractive.



Actuellement, il est légal de cultiver et consommer sa propre marijuana, de manière totalement privée, à hauteur de 100 grammes par personne. Avec la nouvelle loi, le poids autorisé et le nombre de plante par habitant pourraient aller en augmentant. ERC veut distribuer le cannabis dans les pharmacies, et Podemos limiter l’usage dans la sphère privée interdisant la consommation dans l’espace public.

In fine, ce sont les socialistes qui devront trancher. Le parti du Premier ministre Pedro Sanchez permettra ou non approbation des textes législatifs proposés par ses partenaires gouvernementaux que sont Podemos et les indépendantistes catalans.

Lire aussi : Fume-t-on plus de cannabis en Espagne qu’en France ?



Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité