En Espagne, les fabricants d’alcool à plein régime pour éviter la rupture

Par Nico Salvado
Publié le Mis à jour le
alcool espagne

Verre à moitié plein en Espagne. Il n’y aura pas de pénurie d’alcool pour les fêtes mais les marques étrangères seront absentes. 

C’est compliqué pour les discothèques espagnoles de se fournir en alcool. Le gin Seagram’s, le champagne Moët & Chandon, la tequila Patron et la vodka Absolut sont en rupture de stock. En cause, les crises qui secouent actuellement le secteur du transport. La circulation des alcools en provenance d’Angleterre est fortement ralentie par le Brexit. La hausse du prix des carburants pose également des complications chez certaines compagnies routières. Enfin, la production de certaines marques est perturbée par la montée des prix des matières premières comme le verre, les bouchons et les étiquettes.

Pas de champagne pour le Nouvel An en Espagne

Le monde de la nuit a l’angoisse du verre vide pour les fêtes de fin d’année. Le syndicat des alcools forts en Espagne assure que ce scénario n’aura pas lieu. « Les entreprises triplent le rendement pour fournir les stocks d’alcool nécessaires à la célébration des fêtes de fin d’année et se chargent de trouver les matières premières même si elles coûtent plus cher en raison de l’explosion des prix de l’énergie en Espagne. Le problème sera solutionné d’ici trois semaines maximum », affirme le syndicat.

En tous cas pour les marques nationales espagnoles. En raison de la crise du transport, les distributeurs ne peuvent pas garantir que les alcools étrangers pourront être acheminés à temps pour les fêtes. Ça ne posera pas de problème pour les pintes : 95% des bières consommées en Espagne sont de production nationale. En revanche, il faudra probablement boire du cava au lieu du champagne et de l’Anis de Mono à la place du Ricard.

Recommandé pour vous