Les 8 choses que les Français aiment chez les Espagnols

Par Camélia Balistrou
Publié le Mis à jour le
plaza espana 612195 960 7201

Le mode de vie « à la cool » des Espagnols a séduit beaucoup de Français. En 2020, plus de 80 000 expatriés français étaient recensés dans la péninsule ibérique. En parallèle, chaque année, des millions de touristes en provenance de l’Hexagone se rendent en Espagne pour leurs vacances. L’affection des Français envers les Espagnols semble indéniable, mais, qu’apprécient-ils le plus chez eux ? 

Ils sont plus chaleureux

On est comme à la maison en Espagne. Du moins, les Espagnols sont, en général, avenants et souriants, de quoi nous faire sentir comme chez nous. Le dialogue est facile, car les habitants de la péninsule ibérique sont plutôt loquaces, même si l’on ne maîtrise pas la langue de Castille. Dans les restaurants, les serveurs sont bien souvent plus souriants qu’en France. En s’installant en Espagne, ou tout simplement au cours d’un séjour, la sympathie et la gaieté des habitants ne peuvent que rendre l’expérience agréable. Et puis, il est tristement connu que les Français sont plutôt bougons et râleurs…

Ils sont très optimistes et positifs

Généralement, il est très rare de voir un Espagnol triste ou stressé. Et pour cause, d’après l’enquête de Sigma Dos menée en 2020, les Espagnols font parties des plus heureux d’Europe et surtout, des plus optimistes. Au total, 38.709 personnes ont été sondées, entre octobre et décembre 2020, soit en pleine crise de Covid-19. Selon le sondage, 46 % des Espagnols pensaient que l’année 2021 serait meilleure que 2020 (se sont-ils trompés ? À vous d’en décider.) alors que la moyenne de l’Union européenne était de 35 %.

Ils ont le sens de la famille

Nous connaissons tous des Espagnols, adultes, vivant encore chez leurs parents passé 25 ans. Pour eux, il n’est pas rare de vivre dans le même quartier que ses parents voire dans la même rue ou le même immeuble. Le « phénomène des Tanguy » est ainsi très fort dans la péninsule ibérique. En moyenne, les Espagnols quittent le foyer familial à 29 ans, alors que la moyenne de l’Union européenne est de 26 ans.

Il y a néanmoins une raison économique. En effet, les salaires sont relativement bas tandis que les loyers sont élevés, par exemple à Barcelone ou à Madrid. À savoir qu’en Espagne, il n’y a pas d’aides, type APL comme en France. Autre raison, en Espagne, le culte de la propriété est également fort, on préfère acheter que louer. Donc, les enfants vivent plus longtemps chez les parents en attendant d’avoir les moyens d’acheter leur propre bien.

barcelone quitter

Ils se couchent tard

En Espagne, les journées sont longues, notamment en été. Ainsi, nous avons cette impression que les habitants se lèvent aux aurores tout en se couchant tard le soir. Les Espagnols dormiraient donc moins que le reste des Européens. Une théorie confirmée par l’étude Estudio Dormity PSQI menée en 2016 : 72 % des Espagnols interrogés vont au lit entre 00 h et 1 h du matin, alors que 53 % d’entre eux doivent se lever avant 8 h. Les Français, quant à eux, sont peut-être plus raisonnables, car leur nuit de sommeil commence, en général, aux alentours de 23 h – 23 h 30.

Lire aussi : Pourquoi les Espagnols mangent-ils si tard ? 

Ils savent profiter de la vie

Soirées spontanées en terrasse, pique-nique dans un parc ou au bord de la plage, discothèques à gogo, soirées dansantes quasi quotidiennes, festivals, etc. En famille ou entre amis, les Espagnols sont décidément les rois de la fête. Impossible de s’ennuyer dans la péninsule ibérique, excepté lorsque les restrictions sanitaires s’en mêlent.  Pour des festivités réussies, direction l’Espagne !

Fiesta Major de Gràcia

Ils sont de meilleurs cuisiniers

Dans les halls d’immeubles espagnols, il n’est pas rare de sentir la bonne odeur de nourriture à l’heure du déjeuner ou du dîner. Poissons grillés, viandes marinées, sauce tomate, huile d’olive, pommes de terre frites, les mets espagnols ont de quoi ravir les papilles mais aussi les sensations olfactives. Les Espagnols sont, en général, de très bons cuisiniers et prennent le temps de préparer, eux-mêmes, leur propre casse-croûte. Loin des plats préparés qui se sont généralisés en France.

Ils sont moins protocolaires

En Espagne, tout le monde se tutoie. Jeunes, moins jeunes, logiquement entre amis, mais aussi avec des inconnus. Une mentalité qui favorise la sociabilité et résorbe certaines barrières qui peuvent être très présentes en France. De quoi apporter de la légèreté aux relations humaines.

Ils sont plus tolérants

Ce n’est pas un secret. Les Espagnols sont relativement plus ouverts d’esprit que les Français. À titre d’exemple, le pays a légalisé le mariage pour tous huit ans avant la France, le 3 juillet 2005. La Pride est même une institution à Barcelone et à  Madrid, et contre toute attente, l’événement attire beaucoup de familles. Les tabous sont moindres dans la péninsule ibérique.

Autre exemple, le texte de loi pour l’égalité hommes-femmes a été adopté le 15 mars 2007 en Espagne. Une loi favorisant la parité hommes-femmes sur les listes électorales et dans les conseils d’administration, et introduisant, entre autres, des « plans d’égalité » dans les entreprises. Des mesures qui ont par la suite, inspiré les Français.

Voilà huit bonnes raisons qui rendent la vie en Espagne d’autant plus agréable.

Recommandé pour vous