Omicron fait chuter le tourisme en Catalogne

Par Clémentine Laurent
Publié le Mis à jour le
Tourisme Espagne

Le secteur du tourisme en Catalogne et à Barcelone subit un nouveau coup de frein, après plusieurs mois très encourageants. La raison : un nouveau variant qui prend de la place et inquiète les touristes.

Photo : Clémentine Laurent/Equinox

Après une remontée du tourisme en Catalogne qui a rendu le sourire aux professionnels du secteur, un nouveau variant vient leur mettre des bâtons dans les roues : Omicron.

L’année 2021 se clôturait pourtant sur de bons chiffres :  6,5 millions de touristes sur l’année à Barcelone. Bien sûr, c’est moins 35 % de moins qu’en 2019 ; mais en 2021, Barcelone a attiré 2 millions de touristes en plus par rapport à l’année précédente. Un signe que le secteur touristique se remettait de la crise du Covid-19.

Les hôteliers se sont même frottés les mains, avec les réservations de dernière minute en fin d’année. Les hôtels de Barcelone affichaient environ 60 % d’occupation, pour le réveillon du Nouvel an.

Mais voilà : le variant Omicron a raison de touristes qui souhaitaient découvrir la capitale catalane, en janvier.

Le Covid, frein au tourisme en Catalogne

Avec l’augmentation toujours plus rapide du nombre de cas de Covid-19 dans la région, et particulièrement au variant Omicron, les touristes se font plus rares en Catalogne.

Dans les hôtels de Barcelone, on remarque une vague d’annulations de dernière minute. « Ça a commencé il y a bien une semaine, dès janvier », explique un hôtel, dans le centre de Barcelone. « Dès le 1er janvier, on avait déjà 30 annulations, et mercredi en milieu de journée, on en avait 22. Normalement, on n’en a pas autant. » Et selon l’établissement, la majorité de ces annulations sont liées à la situation sanitaire à Barcelone.

tourisme en catalogneDu côté de la Costa Daurada, c’est le même constat. « Les tour-opérateurs réservaient déjà le printemps et l’été prochains, et ils nous disaient qu’il y avait une forte demande ; ces derniers jours tout cela a été paralysé, alors qu’on croyait qu’ils recommenceraient à embaucher lorsque la situation s’améliorerait », explique à La Vanguardia Xavier Guàrdia, de la Fédération d’entreprises d’hôtellerie et de tourisme de la province de Tarragone.

Le secteur ne perd pas espoir

Mais pour l’instant, le secteur touristique de Barcelone ne perd pas espoir. « Même si ce sont beaucoup d’annulations, on a aussi beaucoup de réservations du jour au lendemain », nuance l’hôtel barcelonais. « Pour le moment, les réservations du mois de janvier occupent l’hôtel à 45 %, pour un début de mois, ce sont de bons chiffres, ce n’est pas mal ! » Le jour même de l’interview, une réceptionniste affirme même que l’hôtel est plein.

À lire aussi : Tourisme Barcelone : les chiffres de l’été sont bons

Recommandé pour vous