20 jolies choses à Barcelone

Publié le Mis à jour le
emploi barcelone

Avant de partir en vacances… petit rappel d’une vingtaine de choses qui nous font aimer Barcelone.

1- Prendre un verre en rooftop est un vrai dépaysement. Flirter avec le ciel bleu, les pieds dans l’eau parfois, avec des plantes souvent. Le bruit de la circulation se fait plus lointain et le soleil plus proche.

2- Le train est souvent est un synonyme d’évasion. A Barcelone, un train peut nous emmener  à Sant Pol, véritable paradis sur mer à une heure de la ville. Il peut aussi nous tirer vers Montserrat, où la Catalogne des astres et des esprits est bloquée dans le temps.

Sant Pol de Mar

3- Prendre le meilleur de la France sans y vivre. Cousine proche de l’hexagone depuis Napoléon, Barcelone garde un esprit français mélangé aux saveurs catalanes et méditerranéennes.

4-  « L’appétit est le meilleur cuisinier » déclame un proverbe espagnol de 1659. Galopantes sont les tapas qui se finissent dans les bouches joyeuses des amateurs de saveurs.

5- « Du bleu, rien que du bleu » chantait Enrico Macias pour sublimer son Algérie natale. Entre ciel et montagne, il est aisé de reprendre la formule pour retracer Barcelone.

2a port olimpic molls i torres

6- Mais aussi du vert. Palmiers, platanes, cyprès et pins dans les rues de la ville complètent le tableau.

7- Faire un before après un afterwork.

8- Se rendre compte que les mouettes ne sont pas muettes et que c’est plutôt plaisant.

Son las gaviotas de Barcelona una especie violenta? - Barcelona Secreta

9- Ecouter un opéra au Liceu et se dire que le lieu, c’est très important pour apprécier la musique.

10- Ecouter un concert de musique de rue et se dire que le lieu, ce n’est pas très  important pour apprécier la musique.

11- Se perdre dans le Corte Inglès et son ambiance très vieille Espagne.

12- Ne pas savoir si finalement ça fait quelque chose d’être au même endroit que Picasso en prenant un café au 4 gats.

quatre 4 gats barcelona pf c1

13-  S’asseoir à une terrasse et entendre parler catalan, espagnol, français, italien en même temps et relativiser le rôle des frontières.

14- Entendre une autre langue et ne pas réussir à identifier le pays.

15- A force de s’entendre dire que l’on est guapo(a), on finit par le croire.

16-  La misère est plus belle au soleil.

17- La richesse aussi.

18- Quitte à suivre les pas de Napoléon, autant vivre à Barcelone plutôt qu’à Sainte-Hélène

19- Pouvoir manger dans un restaurant différent tous les jours. Avoir pris 15 ans, sans s’en apercevoir.

20- Quand prendre un vermut possède son propre verbe « Vermutear », on se dit enfin tout est possible.

 

 

Recommandé pour vous