Une boutique historique de Barcelone ferme ses portes

Publié le Mis à jour le
commerce gothique casa de les sabatilles

La Casa de les sabatilles fermera ses portes après plus de 70 ans de services. Un crève-cœur pour le gérant, qui voit son activité familiale s’éteindre.

Située en plein gòtic, la petite boutique de 40 mètres carrés a pour habitude de chausser les habitants du quartier depuis plus de 70 ans. Mais aujourd’hui, c’est avec le cœur lourd que le gérant doit fermer son commerce définitivement. Avec plus de 3 000 paires de chaussures, Joan Carles Iglesias tient ce magasin spécialisé dans les espadrilles et les pantoufles depuis des années, comme l’a fait son père avant lui. Il a jusqu’au 4 juillet pour quitter les lieux, date de son expulsion.

N’ayant pas trouvé d’accord avec le propriétaire qui a triplé son loyer lors du renouvellement du bail, le gérant a poursuivi la bataille jusque devant les tribunaux, mais cela n’a pas suffi. Résultat, Joan Carles Iglesias n’a plus les moyens de rester. Il est obligé de fermer le rideau du commerce historique et familial.

Si la boutique faisait partie de la liste de protection patrimoniale des établissements emblématiques, élaborée par la Mairie de Barcelone en 2015, cela n’a pas évité le drame pour le commerçant barcelonais. « Je ne peux rien faire d’autre. Je me suis battu aussi fort que j’ai pu. Je perds, mais Barcelone perd aussi », confie l’homme avec émotion au journal La Vanguardia.

La Casa de les Sabatilles n’est pas la seule. Depuis 5 ans, Barcelone a perdu 14% de ses commerces emblématiques, le plus souvent à cause de propriétaires trop gourmands.

Lire aussi : Barcelone perd en qualité de vie.

Recommandé pour vous