Barcelone, 3ème meilleure ville d’Europe pour créer une startup

Publié le Mis à jour le
Barcelone 3e ville d'europe start-up

Le classement des meilleures villes européennes pour y implanter une startup a désigné Barcelone à la troisième position. Une « excellente nouvelle » pour la French Tech de Barcelone.

Pour la 7ème fois, Startup Heatmap présente son Top 50 des villes les plus populaires pour le monde de l’entreprise, notamment pour y développer une startup, et Barcelone figure en troisième position. L’étude présente des informations sur les investissements, les modèles d’internationalisation et les sentiments des fondateurs.

Derrière Berlin et Londres, Barcelone s’impose donc dans le top 3 des hubs de startups en Europe. Avec 20 % des participants de l’étude qui l’ont choisie comme ville favorite pour créer une entreprise innovante, elle se distingue avec trois points forts : son environnement favorable, la disponibilité des talents et ses relations avec l’industrie.

En effet, durant l’année 2021, les startups barcelonaises ont levé collectivement plus de 2 milliards d’euros. Une première pour la ville et une excellente nouvelle pour Guillaume Rostand, président de l’Association de la French Tech à Barcelone, “cela reflète le dynamisme de la ville et son travail sur le long terme pour s’imposer comme un des hubs principaux de la tech européenne”. Le pôle de Barcelone connaît une croissance de 10% des investissements sur les 3 dernières années, quand Berlin ou Paris connaissent des baisses.

Des organismes de soutien très actifs

La capitale catalane s’impose aussi dans les conventions et les congrès du secteur. Elle connaît une augmentation de presque 15%, avec plus de 80 000 participants en 2021. Enfin, si 12 nouvelles “licornes ont émergé  en Europe en 2021, Barcelone continue de se distinguer avec 3 entreprises aux croissances d’investissements notables: Glovo, Wallapop et TravelPerk. Quant aux start-ups naissantes, il existe plus de 83 organismes de soutien pour lancer une entreprise à Barcelone.

Mais la ville connaît quelques difficultés concernant la réglementation des entreprises et la place des femmes dans le secteur. En effet, entre 2020 et 2021, le nombre de femmes ayant créé leur startup a légèrement diminué, alors qu’elles représentent seulement 13,22 % des fondateurs d’entreprises à Barcelone.

Lire aussi : Baisse record du chômage en Espagne.

Recommandé pour vous