5 ans après l’attentat de la Rambla à Barcelone, l’émotion toujours vive

attentat rambla barcelone

5 ans jour pour jour après les attentats de Barcelone et de Cambrils, un hommage sera rendu sur la Rambla aux victimes du drame. 

Photo : David Ramos/Getty Images

Le 17 août 2017, 13 personnes perdaient la vie sur la Rambla de Barcelone, renversées par une camionnette qui descendit la rue à vive allure, action revendiquée ensuite par l’État islamique. L’attentat, qui se terminera à Cambrils, fera monter le nombre de victimes à 16, incluant deux enfants, et plus d’une centaine de blessés de 24 nationalités différentes.

5 ans après, l’émotion est toujours vive à Barcelone et en Catalogne. Ce mercredi 17 août, la commémoration annuelle du drame se tiendra sur la Rambla, précisément au mémorial de l’attentat situé sur le Pla de l’Ós. L’hommage sera présenté par l’écrivaine Fàtima Saheb, avec la participation de la maire Ada Colau et des représentants de tous les groupes politiques. L’acte comptera aussi une chorale symphonique qui interprétera deux morceaux.

attentat rambla barcelonePhoto : EFE

Une minute de silence clôturera l’hommage, avec le dépôt de gerbes de fleurs sur la Rambla et l’interprétation de la chanson populaire catalane El Cant dels Ocells.

Un drame loin d’être oublié, à Barcelone

5 ans après, les Barcelonais sont loin d’avoir oublié le drame. Une association du Gòtic a demandé la création d’un mémorial plus imposant sur la Rambla, incluant le nom des 16 victimes de l’attaque djihadiste à Barcelone et Cambrils, et ceux des 345 personnes affectées physiquement et psychologiquement. Une proposition pour l’instant écartée par la mairie, étant donné l’existence d’un premier mémorial et un plan de réforme de la Rambla prévu depuis plusieurs années.

D’un autre côté, le sujet de la responsabilité des attentas est toujours sur la table pour certains. Malgré la condamnation des terroristes survivants, le groupe « Desobediència Civil Catalunya » (‘désobéissance civile Catalogne’) estime que toute la vérité n’a pas été révélée et demande à l’Union européenne de s’emparer de l’affaire pour trouver les « responsables » des attentats.

Le groupe estime que « justice n’a pas été faite », et appelle à un rassemblement devant le siège de la Commission européenne à Barcelone, ce mercredi 17 août à midi, pour interpeller l’UE sur le sujet.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous