TotalEnergies à la conquête de l’Espagne

Publié le Mis à jour le
TotalEnergies espagne

TotalEnergies veut poursuivre sa croissance en Espagne. Le géant français de l’énergie s’est intéressé à l’actionnariat du principal opérateur gazier espagnol, Naturgy.

Comme l’expliquent des sources financières à nos confrères du pure-player Vozpópuli, des représentants de TotalEnergies se sont rendus à Madrid ces dernières semaines pour s’informer de l’état de la participation des principaux fonds qui contrôlent Naturgy.

Les représentants de la société française ont frappé à la porte de CVC Capital Partners, propriétaire de 20,4% de Naturgy, et de Global Infrastructure Partners (GIP), un fonds américain qui contrôle 20% de la compagnie gazière espagnole depuis 2016. Les mêmes sources insistent sur le fait que ni « pourparlers » ni « aucune négociation » n’ont eu lieu.

TotalEnergies s’est refusé à tout commentaire sur son éventuel intérêt à prendre le contrôle même partiel de Naturgy. Des sources proches du dossier font cependant part de l’intérêt de l’entreprise française à pouvoir participer à la gestion d’actifs énergétiques tels que les contrats de gaz naturel liquéfié et le contrôle du Medgaz, le gazoduc qui relie l’Espagne à l’Algérie.

La compagnie pétrolière française, la plus grande de l’Union européenne, est la grande rivale du géant espagnol Repsol. Elle  pourrait facilement entreprendre une opération de cette envergure. TotalEnergies dispose selon son bilan comptable (de juin 2022) de 32,8 milliards d’euros en trésorerie. L’achat de Naturgy s’élève à 24,8 milliards.

Une implantation dans le sud de l’Europe

Le plan de TotalEnergies accélérerait son expansion dans la zone ibérique. Il y a deux ans, l’entreprise rachetait déjà Energías de Portugal, son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels en Espagne et deux centrales à cycle combiné d’une capacité de 850 mégawatts situées en Navarre.

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, assurait alors que TotalEnergies souhaitait devenir « l’un des principaux acteurs du marché espagnol de l’énergie ».

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous