Les 5 espagnols les plus dangereux recherchés la police

Publié le Mis à jour le
frontière France Espagne

Europol, l’agence européenne de police criminelle qui facilite l’échange de renseignements entre forces de l’ordre nationales, a lancé une campagne pour retrouver les 50 personnes les plus dangereuses en cavale sur le vieux continent. Trafiquants de drogue, assassins, terroristes ou voleurs, cinq de ces criminels ont commis leurs méfaits en Espagne et sont recherchés par les autorités. Voici le profil des 5 espagnols les plus dangereux. 

Vassil Nikolov Baklarov : recherché pour meurtres

Los más buscados de Europa ¿Has visto a este criminal español? La Interpol necesita tu ayuda

Le 15 août 1995, Vassil Nikolov Baklarov avec un complice, un citoyen espagnol d’origine vénézuélienne, a assassiné trois personnes, deux hommes d’affaires valenciens et un citoyen camerounais, qui ont été retrouvés dans une voiture incendiée près d’Alcalá de Henares (Madrid). Les trois corps avaient 16 blessures par balle. Le mobile de ce triple homicide réside dans une histoire de trafic de fausse monnaie. Lors des perquisitions, la police a trouvé des armes à feu et du papier de la taille de billets de banque. Depuis cette date Vassil Nikolov Baklarov est en cavale et aurait pu changer de visage.

Abdellah El Haj Sadek El Menbri : Le « Messi du haschich »

El 'Messi del hachís', fugado en España, entre los delincuentes peligrosos que Europol quiere detener con la colaboración ciudadana | España

Actuellement, ce fugitif est considéré comme le chef des plus grandes organisations de trafic de haschisch en Espagne, et a été baptisé par la police « Le Messi du haschich » en référence au célèbre joueur de football. Son gang est spécialisé dans l’introduction de la drogue depuis le nord du Maroc, principalement par le biais de bateaux puissants et rapides.

Une fois que les drogues ont atteint le sol espagnol, elles sont chargées dans des véhicules volés et transportées dans des endroits sûrs pour les cacher jusqu’à ce qu’elles soient vendues. Le fugitif dispose d’un solide réseau de collaborateurs qui mènent directement des activités illicites, ainsi que d’un grand nombre de contacts et de subordonnés qui effectuent toutes les opérations au sein de la chaîne de production et de distribution de drogue. Cet individu dispose d’abondants fonds, provenant principalement de ses activités illicites, et dispose d’un vaste réseau de liens personnels et familiaux qui facilitent sa cavale, tant en Espagne que dans d’autres pays.

Erick Ventura Pacheco : 965 ans de prison à purger

Los más buscados de Europa ¿Has visto a este criminal español? La Interpol necesita tu ayuda

L’homme de 36 ans est recherché en tant que lieutenant présumé de l’une des organisations criminelles les plus dangereuses et les plus violentes d’Espagne. Il est soupçonné, avec ses acolytes, d’au moins 36 crimes tels que trafic de drogue, torture, menaces, enlèvements et pour lesquels le tribunal requiert une peine de prison d’un total de 965 ans. 

Viviana Andrea Vallejo Gutierrez : la cruelle maquerelle 

Viviana Andrea Vallejo Gutiérrez

Cette Colombienne de 37 ans faisait venir des femmes en Espagne en échange de 1 500 euros. Une fois sur place, les victimes devaient se prostituer pour rembourser la somme. Elles devaient être disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et sans repos. Les victimes ne pouvaient quitter l’appartement collectif qu’une heure par jour mais si un client les appelait, elles devaient rentrer immédiatement. 

Nikolay Shterev : le baron de la drogue  

Los más buscados de Europa ¿Has visto a este criminal español? La Interpol necesita tu ayuda

L’homme de 54 ans est recherché pour être l’un des membres clés d’une organisation internationale dédiée au trafic de grandes quantités de drogues. L’organisation était spécialisée dans l’importation de cocaïne cachée à l’intérieur de marchandises légales, dans des conteneurs envoyés de Colombie, sous couvert de commerce légal.

À son arrivée en Europe, la marchandise légale était envoyée dans des laboratoires où la drogue était extraite. Le gang avait l’habitude d’envoyer ses propres « chimistes » pour s’assurer que la plus grande partie possible de la substance soit récupérée. L’homme a supervisé sa distribution dans toute l’Europe. Il est considéré comme dangereux et reste peut-être caché armé.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous