Contre l’inflation, les marchés de Barcelone cassent les prix

Publié le Mis à jour le
inflation

Ça s’appelle la cistella del dijous. Le panier du jeudi. Une opération spéciale qui permettra de bénéficier tous les jeudis de prix cassés dans les marchés de Barcelone pour palier aux effets de l’inflation.

Des produits frais et de proximité à prix réduits. C’est ce que proposeront, à partir du jeudi 17 novembre, l’ensemble des marchés de Barcelone pour permettre à leur clientèle de pouvoir accéder à des denrées dont les prix se sont envolés avec l’inflation.

Toutes les semaines, le panier du jeudi se composera au minimum de deux produits phares dont les prix seront cassés par chaque commerce. Les vendeurs seront libres de choisir l’offre qu’ils feront, ainsi un marchand de légumes pourra promouvoir des pommes tandis que son voisin fera la même chose sur des pommes de terre par exemple. 

L’opération est pilotée par la mairie de Barcelone et s’appliquera obligatoirement sur des produits frais, dans l’esprit du marché.

Les aliments dont le prix a le plus augmenté

Même si l’inflation en Espagne a ralenti en septembre dernier avec 8,9 %, le prix des aliments et boissons non-alcoolisées a beaucoup grimpé. L’Institut national de statistique (INE) estime son augmentation à 14,4 % par rapport à septembre 2021. C’est du jamais vu depuis janvier 1994.

Certains produits sont plus touchés par cette élévation des prix que d’autres. Voici les aliments dont le prix a le plus augmenté, par rapport à septembre de l’année dernière, selon l’INE :

– Les huiles de tournesol, soja, colza et maïs (66 %) ;
– La farine de blé et autres céréales comme l’avoine, l’orge et le seigle (39,4 %) ;
– Le beurre (33 %) ;
– Les pâtes et la semoule (29,6 %) ;
– Les sauces et condiments (28,1 %) ;
– Les produits de boulangerie-pâtisserie type biscuits, gâteaux, beignets, crêpes et gaufres (25,8 %) ;
– Le lait écrémé (25,5 %) ;
– Le lait entier (25,3 %) ;
– Les œufs (23,6 %) ;
– Les fruits en conserve et produits à base de fruits (19,2 %) ;
– Les yaourts (19 %) ;
– Les légumes congelés (19 %) ;
– La viande de volaille (18 %) ;
– Le fromage (16 %) ;
– Les pommes de terre (16 %) ;
– Le pain (15 %) ;
– La viande de bœuf (15 %) ;
– L’huile d’olive (14,1 %) ;
– La viande de porc et d’agneau (11 %).

En plus du panier du jeudi, les marchés ont mis en place ‘une autre opération, dite des « heures calmes ». Le mercredi entre 10h et 12h, l’intensité de la lumière et le bruit sont réduits afin de créer un environnement plus agréable pour les personnes les plus sensibles.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous