Search for content, post, videos

Comment économiser sur son loyer à Barcelone ?

À Barcelone, les prix des loyers ont augmenté au cours de ces dernières années. Outre trouver un appartement adapté à son budget, il existe des astuces pour baisser ses frais de logement.

Trouver un colocataire

En plus de faire baisser le prix du loyer, un colocataire permet de diviser tous les frais comme l’électricité, gaz, eau et Internet. Même si on a envie de vivre seul, il est conseillé d’y réfléchir à deux fois vu les économies qu’on peut réaliser en partageant un appartement.

Vérifier l’isolation

Les logements mal isolés ne sont pas rares. Dans certains, il fait la même température à l’intérieur qu’à l’extérieur, été comme hiver. Les locataires se retrouvent obligés de consommer plus pour mettre le chauffage ou la climatisation. Par exemple, lors de la recherche d’un appartement, ce critère doit être pris en compte. La différence se notera sur les factures annuelles.

Bien choisir sa compagnie d’énergie

En Espagne, le gaz et l’électricité sont ouverts à la concurrence. Ainsi, il faut prendre le temps de comparer les compagnies et leurs contrats, afin de voir les conditions qu’elles proposent. Par exemple, certains respectent le Prix Volontaire pour le Petit Consommateur (PVPC), ce qui signifie que le tarif par heure et par jour est régulé en fonction du marché. Si on choisit cette option, il faut cependant que le logement ait un compteur intelligent. Dans d’autres contrats, le tarif est libre. Il existe plusieurs comparateurs en ligne pour aider à choisir, en fonction de la consommation et puissance électrique.

À partir du 1er janvier 2019, il sera possible de choisir le fournisseur d’électricité public Barcelona Energía. Lancé par la mairie, il fournira 20.000 foyers pour commencer, à Barcelone et dans l’aire métropolitaine. Les prix seront ceux du marché. Barcelona Energía proposera une énergie 100% renouvelable, ainsi qu’un service de proximité et de transparence. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel ici.

Bénéficier d’une aide au paiement des factures d’énergie

Les personnes en risque d’exclusion sociale peuvent demander auprès de la mairie des aides pour payer leurs factures d’électricité, gaz et eau. Elles sont toutes publiées ici. La principale correspond au bono social qui a été mis en place par le gouvernement espagnol en octobre 2017. Il concerne l’électricité et permet d’obtenir une réduction allant de 25% à 40% sur sa facture. Pour en bénéficier, il faut avoir un contrat dont la puissance est inférieure à 10 kW, que le tarif soit régulé PVPC (prix volontaire pour le petit consommateur) et des conditions sociales expliquées ici. La demande s’effectue auprès de chaque fournisseur, comme Endesa, Iberdrola et Gas Natural.

Demander une allocation logement

Dans certains cas, les habitants ont le droit de demander une aide logement ou une aide au paiement des factures. Dans le cadre du Plan pour le Droit au Logement de Barcelone 2016-2025, la mairie a mis en place des allocations pour aider les Barcelonais à payer leur loyer. Toutes les aides sont expliquées sur le site officiel de la mairie ici, avec la description, les conditions et les dates de demande. Par exemple, il existe une allocation pour les personnes ayant des dettes de loyer ou pour celles qui ont déjà reçu une aide en 2017. En cas de doute, il est possible de prendre rendez-vous dans un bureau de la mairie, pour être guidé dans les démarches. Tous les détails et prise de rendez-vous en ligne ici.

Négocier son loyer

Face à la hausse des prix des loyers, les propriétaires n’hésitent pas à en profiter. Par exemple, en cas d’augmentation en début d’année, il faut observer quel est le prix du marché dans son quartier et essayer de négocier.


Lire plus en détails l’article: Immobilier Barcelone – Que faire si le propriétaire augmente le loyer


Bonus: opter pour un appartement capsule

Cette hausse des prix inspire des promoteurs immobiliers, qui souhaitent proposer des alternatives aux habitants ayant un petit budget. À Barcelone, la polémique ne désemplit pas autour des logements capsules. Le concept de la startup Haibu 4.0 s’inspire du Japon ou de Chine. Pour 200 euros par mois, il est possible de louer une chambre de moins de 3 mètres carrés dans un appartement où se partagent la cuisine et la salle de bain avec d’autres colocataires. Ces cabines individuelles abritent un lit et font 2,20 mètres de longueur et 1,20 mètre de largeur. L’entreprise défend offrir un logement digne pour tous. Plusieurs projets sont en cours de construction à Barcelone et devraient ouvrir d’ici la fin de l’année. Il est déjà possible de réserver son logement sur le site Internet de Haibu 4.0.