Search for content, post, videos

Grève des taxis – Blocage sur la Gran Via et l’avenue Diagonal

La grève des taxis continue à Barcelone. En ce mardi, une partie de la Gran Via est toujours paralysée par les taxis et les VTC occupent l’avenue Diagonal.

Depuis vendredi, les taxis de Barcelone sont en grève illimitée. Pour ce cinquième jour, ils poursuivent leur blocage de la circulation. La Guardia Urbana informe que de nombreux véhicules occupent les voies centrales de la Gran Via, entre les rues Entença et Bailèn et sur le Passeig de Gràcia entre la rue Diputación et la place Catalunya vers la mer. Dans le sens inverse, vers la montagne, les taxis bloquent sur la Gran Via entre la place Catalunya et la rue Casp. Dans la suite de leur conflit avec les services de location de véhicule avec chauffeur, les taxis protestent contre la proposition du gouvernement catalan d’obliger une réservation de ces VTC 15 minutes à l’avance. Ils réclament au moins 12 voire 24h de réservation à l’avance.

La maire de Barcelone Ada Colau a demandé aujourd’hui aux taxis de “ne pas bloquer la ville”. Ce matin, ils ont occupé une partie de la rue Aragó. Depuis le début de la grève, des actes de violence ont eu lieu contre les VTC, les plus radicaux continuent de s’en prendre à ces véhicules.

De leur côté, les chauffeurs de VTC ne comptent pas quitter l’avenue Diagonal. Ils souhaitent eux aussi se faire entendre pour protéger leur emploi. Après une première journée d’occupation samedi, ils bloquent depuis hier une voie de l’avenue Diagonal, entre Palau Reial et la rue Numància, et deux voies de Numància à la place Francesc Macià dans le sens entrée dans Barcelone. Dans le sens sortie, ils occupent deux voies allant de la place Francesc Macià au Palau Reial.

Manifestation à 12h

Aujourd’hui, les chauffeurs de taxis vêtus de gilets jaunes ont convoqué une première assemblée sur la place Catalunya à 10h. Le porte-parole du syndicat Elite Taxis, Tito Álvarez, assure avoir pris contact avec les taxis de Bruxelles afin qu’ils aillent “saluer Carles Puigdemont à Waterloo”. D’autres taxis catalans rejoignent le mouvement barcelonais, comme ceux de Tarragone.

Une réunion est prévue à 16h au ministère du Territoire du gouvernement catalan entre des représentants du secteur du taxi, de l’Aire Métropolitaine de Barcelone et le ministre Damià Calvet. Ainsi, les taxis ont décidé de débuter une marche à 12h au départ de la place Catalunya vers le ministère situé avenue Josep Tarradellas.