Dernier jour pour Uber à Barcelone

par Rédac Equinox

L’entreprise a annoncé aujourd’hui à ses utilisateurs qu’elle suspendait ses services dès le 1er février suite aux restrictions imposées par le gouvernement catalan. 

“Cela fait maintenant un an que nous sommes revenus à Barcelone avec un engagement clair : faire les choses bien, et depuis, plus d’un demi-million de personnes nous ont choisi pour se déplacer dans la ville, des milliers de conducteurs ont trouvé en Uber une manière de gagner leur vie” indique le communiqué envoyé ce matin à tous les utilisateurs de l’application.

L’entreprise indique ensuite que ce jeudi 31 janvier sera son dernier jour de service à Barcelone, “à cause des restrictions imposées aux VTC par la Generalitat de Catalunya”. L’autre géant du VTC, Cabify, a communiqué pour sa part qu’il donnerait demain à ses utilisateurs plus de détails sur son départ de Barcelone.


Lire aussi : A quelques semaines du Mobile World Congress, Barcelone perd Uber et Cabify


Mardi, le gouvernement catalan cédait aux revendications des chauffeurs de taxi et approuvait un décret-loi imposant un délai de 15 minutes entre la réservation et la prise en charge des utilisateurs de VTC, délai qui pourra être augmenté à 60 minutes par l’Aire métropolitaine de Barcelone. Une restriction intenable pour les entreprises de chauffeurs privés qui soulignent que ce type de législation n’existe nulle part ailleurs en Europe et ont annoncé qu’elles devraient donc quitter rapidement la capitale catalane, faute de rentabilité.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales