Search for content, post, videos

Municipales Barcelone : résultats et analyses en temps réel

Aujourd’hui, les poids lourds politiques s’affrontaient pour devenir le prochain maire de Barcelone. La sortante Ada Colau perd finalement la mairie sur le fil au profit de l’indépendantiste Ernest Maragall. Manuel Valls réalise un mauvais score mais sauve les meubles en arrivant 4e du scrutin, alors qu’il craignait d’arriver dernier.

Pour devenir maire, il faut une majorité absolue de 21 sièges. Ernest Maragall en a gagné 10 et devra tenter de former une coalition avec l’extrême gauche d’Ada Colau et les socialistes pour avoir une majorité confortable.


01h30: Ce temps réel est désormais terminé, merci à tous de nous avoir suivi durant cette soirée électorale.

Restez connecté sur Equinox pour suivre toute l’actualité de Barcelone.


01h25: Municipales Barcelone – Résultats définitifs: victoire d’Ernest Maragall. Lisez notre article ici.


01h: “Nous avons réussi! Barcelone aura un maire républicain. Barcelone aura un maire progressiste. Un maire d’ERC” a énoncé Ernest Maragall. Après son discours, l’ambiance est à la fête au sein du siège de campagne à estació del Norte. Les membres du parti et militants sourient, se serrent dans les bras.


0h50: Dans son discours, Ernest Maragall a une pensée pour Oriol Junqueras, l’ancien vice-président catalan actuellement incarcéré.


0h45: Au siège de campagne à estació del Norte


0h40: Avec un large sourire, Ernest Maragall entre dans le siège de campagne à estació del Norte sous les applaudissements et les cris “visca independencia”. Après avoir traversé la foule, Ernest Maragall monte sur scène sous les cris “libertat”.


0h30: La chute de l’icône Ada Colau. Lisez notre analyse ici.


0h20: La victoire de l’indépendantiste Ernest Maragall signe l’apogée du souverainisme catalan modéré. En effet, les forces représentant un indépendantisme plus musclé réalisent un mauvais score. La candidate de Carles Puigdemont Elsa Artadi n’aura que 5 conseillers municipaux avec seulement 10% des voix. L’indépendantisme radical de la CUP et de Jordi Graupera ne dépasse pas les 4%, ils ne pourront pas rentrer au conseil municipal.


0h10: A 76 ans et avec seulement moins de 5.000 voix d’avance sur la maire sortante Ada Colau, Ernest Maragall gagne les élections municipales de Barcelone et devrait former une coalition pour devenir le prochain maire de Barcelone. Lisez notre article ici.


0h: À 94,5% des bulletins dépouillés, Ada Colau annonce sa défaite. L’indépendantiste Ernest Maragall sera le prochain maire de Barcelone.


23h50: Devant la probable défaite d’Ada Colau, les militants au siège de la maire sortante sont sonnés.


23h40: L’écart se creuse entre l’indépendantiste Ernest Maragall et Ada Colau. À 83% des bulletins dépouillés, ERC a 1.500 voix d’avance.


23h30: Ambiance de victoire au siège des indépendantistes. L’annonce du triomphe de Carles Puigdemont et Oriol Junqueras aux européennes s’est soldée par des chants “libertat presos politics”. Ensuite, pour la première fois du dépouillement, les indépendantistes passent devant Ada Colau avec 1 000 voix d’avance, à 77% du dépouillement. Spontanément, la foule à estació del Norte a entonné le “visca independencia”.


23h20: Les indépendantistes gagnent officiellement les élections européennes en Catalogne. Dans le détail, c’est l’ancien président Carles Puigdemont qui obtient 28,61% des voix et Oriol Junqueras 21,20%. Un score historique qui flirte avec les 50%.

Lisez notre analyse complète ici.


23h15: Avec 64,16% des bulletins de Barcelone dépouillés, la parfaite égalité entre Ada Colau (21,20%) et les indépendantistes (21,04%) continue. Les socialistes perdent de la distance avec 19,41% des voix. Manuel Valls est à 13%. Des résultats qui évoluent en temps réel au fur et à mesure du dépouillement.


22h55: Effusion de joie chez la gauche indépendantiste à 48% des bulletins dépouillés. Le parti repasse devant les socialistes et continue son duel avec l’extrême gauche d’Ada Colau.


22h50: À la estació del Norte de Barcelone, QG ce soir de la gauche indépendantiste (ERC), les ministres catalans se mélangent aux militants, les yeux rivés sur l’écran géant de TV3 qui retransmet en temps réel le dépouillement. À 30% des votes scrutés, c’est l’extrême gauche d’Ada Colau et les socialistes qui sont en tête. Une responsable d’ERC estime que le score actuel est normal pour Ada Colau, comme les quartiers populaires ont été dépouillés en premier. En revanche, les indépendantistes avouent qu’un score aussi haut des socialistes n’était pas prévu. ERC attend avec impatience les résultats des quartiers de classe moyenne et haute qui devraient faire monter les indépendantistes.

ernest maragall


22h45: Manuel Valls ne s’exprimera pas avant 99% des bulletins dépouillés car les résultats se jouent à un conseiller près. Au siège de son parti à l’hôtel Gallery, l’ambiance est plutôt pesante.

elections municipales barcelone


22h40: Au siège d’Ada Colau, le centre culturel Fabra i Coat, la foule entonne le fameux “si se puede” (bien sûr que c’est possible en français) qui avait rythmé les manifestations des indignés espagnols de 2015. Ada Colau, alors porte-parole de l’association du droit au logement, était une figure du mouvement indigné. Le parti En Comú joue ce soir sa survie politique qui dépend du résultat de la mairie de Barcelone.


22h35: Avec 20,4% des bulletins dépouillés, Ada Colau est passée en tête, ce qui a provoqué une effusion de joie au siège de son parti.


22h30: Les résultats des quartiers populaires de Nou Barris et Sant Andreu, qui avaient voté Ada Colau en 2015, passent au parti socialiste. Le centre-ville historique Ciutat Vella et le quartier périphérique Horta Guinardo ont opté pour la maire sortante Ada Colau.


22h05: Les conseillers de Manuel Valls qui viennent de sortir de réunion avec le candidat n’attendent plus aucune victoire, mais espèrent que le résultat définitif permettra à l’ancien Premier ministre de ne pas être dernier. Arrivé en quatrième position est l’objectif désormais de Manuel Valls. L’ambiance à l’hôtel Gallery, où se trouve le candidat français, est assez tendue explique la journaliste Aurélie Chamerois sur place.


21h55: Le dépouillement des européennes en Catalogne est achevé. Les volontaires dépouillent actuellement les urnes des municipales. Les résultats des villages arrivent en premier. Barcelone est en cours. Les résultats sont imminents. Au siège de campagne de la gauche indépendantiste qui pourrait gagner Barcelone ce soir, commencent à arriver les ministres du parti et les colistiers d’Ernest Maragall dans une ambiance qui se tend avec le suspense.


21h40: Si la première estimation se confirme Barcelone sera une ville clairement ancrée à gauche. Il y aurait dans le prochain conseil municipal entre 10 et 12 conseillers municipaux de droite sur un total de 42. Manuels Valls, soutenu par la droite libérale de Ciutadans, obtiendrait entre 5 et 6 conseillers municipaux. La candidate de centre droit indépendantiste Elsa Artadi, qui s’est présentée pour le parti de Carles Puigdemont, obtiendrait un score identique. La gauche raflerait la mise, avec entre 9 et 10 conseillers pour l’indépendantiste Ernest Maragall, un score identique pour l’extrême gauche d’Ada Colau. Les socialistes, actuellement au pouvoir en Espagne, auraient entre 7 et 8. Quant à l’extrême gauche de la CUP, elle pourrait avoir deux élus.


21h30: Si la première estimation se confirme le Partido Popular (PP), qui a dirigé l’Espagne avec le Premier ministre Mariano Rajoy, pourrait se retrouver sans aucun élu dans le prochain conseil municipal de Barcelone. En 2015, le parti avait obtenu trois conseillers municipaux. Depuis la crise indépendantiste, le parti conservateur accumule les défaites. Après avoir perdu son groupe de députés au Parlement catalan et le fiasco des élections législatives du 28 avril dernier, le PP est en voie de disparition en Catalogne.


21h20: Prudence totale au siège de la gauche indépendantiste, à Estació del Norte à Barcelone. Si Ernest Maragall est en tête du scrutin selon la première estimation, personne ne veut donner pour gagner l’élection. On attend les résultats qui vont tomber d’ici peu de temps. Au centre culturel Fabra i Coats, les militants d’Ada Colau s’impatientent et sont inquiets de voir la maire sortante perdre l’élection. Calme plat à l’hôtel Gallery, QG de Manuel Valls. L’ancien Premier ministre est enfermé avec ses conseillers. Valls sait qu’il a perdu l’élection, mais il attend de savoir exactement de quelle ampleur: s’il termine quatrième ou cinquième.


20h35: Les Catalans présents dans les sièges de campagne interpellent l’équipe d’Equinox pour faire part de la indignation face à la victoire de Marine Le Pen aux européennes en France.


20h30: Au fil de la soirée, on devrait y voir plus clair dans les résultats de la municipale de Barcelone. Actuellement, ce sont les urnes des européennes qui sont dépouillées, les municipales le seront dans la foulée. Vers 21h, des chiffres plus précis seront connus. Quoiqu’il en soit, les indépendantistes sont assez bien partis, les quatre listes cumulant entre 15 et 21 conseillers municipaux sur un total de 42. Ernest Maragall est selon la première estimation en tête de 0,5 point sur la maire sortante Ada Colau.


20h15: Carles Puigdemont est élu député européen. Lire la première estimation ici 


20h10: Selon les premières estimations, Manuel Valls terminerait avec 11.9% et entre 5 et 6 conseillers municipaux sur 41. Manuel Valls finit 5e du scrutin. Un chiffre à prendre avec prudence puisqu’il pourrait évoluer au fil de la soirée. Le détail ici


20h05: Le détail en chiffres de la première estimation ici.


20h: Première estimation: Ernest Maragall serait en tête de l’élection avec 0,5 point d’avance sur Ada Colau selon un sondage sortie des urnes. Les favoris, que ce soit Ada Colau ou l’indépendantiste Ernest Maragall, demandent à prendre avec prudence cette première estimation. Tout au long de la soirée, les chiffres s’affineront et deviendront définitifs.


19h45: Dans 15 minutes, à 20h, première estimation des résultats.


19h00: Dans une heure, à 20h pile, le suspense prendra fin avec la première estimation qui donnera le nom du futur maire de Barcelone. Nos équipes, pour vous faire vivre cette soirée en temps réel, seront au siège des deux favoris: Ada Colau (), Ernest Maragall (à la estació de Norte). Nous vous ferons également vivre l’ambiance au QG de Manuel Valls au Gallery Hotel de Barcelone.


18h15: Forte hausse de la participation à 18h sur la ville de Barcelone. +5,51 points par rapport au scrutin de 2015. A 18h, 51,94% des Barcelonais ont voté. Par ailleurs depuis 2015, le nombre d’Européens vivant à Barcelone inscrits sur les listes électorales a augmenté de +51% atteignant 23.097 personnes. 


18h00: Dans 2 heures, à 20h pile, le suspense prendra fin avec la première estimation qui donnera le nom du futur maire de Barcelone. Le parti d’Ada Colau est sur les nerfs et demande via des comptes personnels sur les réseaux sociaux d’aller voter pour “sauver la candidature d’Ada, car chaque voix est importante“.


17h00: La première estimation officielle des municipales de Barcelone tombera à 20h avec le sondage sorti des urnes. Ensuite le dépouillement commencera avec les urnes des élections européennes qui cependant sera mis sous séquestre, le temps que tous les pays européens finissent de voter. Le résultat des européennes sera connu vers 23h, et celui des municipales à partir de 21h.


16h30: Plusieurs Français de Barcelone n’ont pas pu voter aux européennes: notre reportage à lire ici


15h30: Notre journaliste Aurélie Chamerois a recueilli les impressions de Manuel Valls en cette journée décisive.


14h30: Participation en hausse à la municipale de Barcelone par rapport à 2015. Une augmentation de +2,61  points, à la mi-journée 35,30%  des Barcelonais se sont rendus aux urnes.

Par ailleurs depuis 2015, le nombre d’européens vivant à Barcelone inscrits sur les listes électorales a augmenté de +51% atteignant  23.097 personnes. 


13h30: Vous pouvez également consulter les grandes propositions pour Barcelone de tous les candidats (cliquez ici).


13h15: Equinox propose son grand test pour savoir quel est votre candidat idéal (cliquez ici)


13h00: Elle se déshabille dans un bureau de vote de Barcelone : regardez la vidéo en cliquant ici


12h00: Les candidats de Barcelone ont voté. Majoritairement dans les beaux quartiers de Barcelone. La maire sortante d’extrême-gauche Ada Colau a voté dans le quartier bobo Gracia; Ernest Maragall candidat indépendantiste de gauche a déposé son bulletin dans le très huppé colegio Infant Jesús de Sant Gervasi-Galvany;  Manuel Valls dans les beaux quartiers de l’Eixample; l’indépendantiste de droite Elsa Artadi est voisine d’Ernest Maragall et a voté à Sarrià-Sant Gervasi; même quartier pour le candidat conservateur  Josep Bou; seule exception, l’indépendantiste d’extrême-gauche  Anna Saliente a voté dans le quartier populaire d’Horta.

maire de barcelone


Vendredi 17h : Bienvenue sur ce direct. Le premier grand rendez-vous sera dimanche à 13h avec la publication des chiffres de participation. En attendant, Equinox propose son grand test pour savoir quel est votre candidat idéal (cliquez ici). Vous pouvez également consulter le programme de tous les candidats (cliquez ici). Retrouvez les 5 grandes interview Equinox qui ont marqué la campagne (cliquez ici). Enfin Equinox vous propose un bilan du mandat de la maire sortante Ada Colau (cliquez ici)