Grève illimitée à l’aéroport de Barcelone

par Rédac Equinox
grève

C’est confirmé, les agents de sécurité de l’aéroport Barcelona-El Prat commenceront une grève illimitée ce vendredi 9 août. Les travailleurs n’ont pas réussi à trouver un accord avec leur entreprise. 

La saison estivale est synonyme de vacances, mais aussi de grèves du personnel des aéroports et compagnies aériennes. Cette fois, c’est au tour des agents de sécurité de l’aéroport de Barcelone de convoquer une grève ce vendredi, pour une durée illimitée. Si le préavis avait été déposé le lundi 29 juillet, l’espoir de trouver un accord avant le début du mouvement était encore présent jusqu’à aujourd’hui. En ce mercredi matin se tenait une réunion de médiation entre Trablisa, l’entreprise qui emploie le personnel de sécurité de l’aéroport, et les salariés.

Parmi les revendications, ces derniers demandent une augmentation d’un euro de l’heure en raison de la charge physique et mentale supportée face à l’afflux de voyageurs, une pause de dix minutes par heure, un parking et une formation. L’offre proposée par Trablisa aujourd’hui ne les a pas convaincu. La grève est donc maintenue et 500 travailleurs sont appelés à participer. Ils se réuniront ce jeudi, durant une assemblée, pour décider concrètement des actions à suivre.

Services minimums assurés

Toutefois, les perturbations devraient être limitées. La Délégation du Gouvernement en Catalogne a décrété en début de semaine que les services minimums seraient de 90% car ils sont “essentiels”. Pour décider de ce chiffre plusieurs critères ont été pris en compte, comme l’afflux de voyageurs en plein été et le niveau d’alerte terroriste, qui est à 4 sur 5. Du côté des syndicats, la décision est jugée “abusive” et “discriminatoire”. Le comité d’entreprise demandait des services minimums de 50%.

Les 27 et 28 juillet derniers c’est le personnel au sol d’Iberia, travaillant pour 65% des compagnies aériennes de l’aéroport de Barcelone, qui était en grève. Le mouvement avait entraîné l’annulation d’une centaine de vols. Les travailleurs menacent de convoquer une nouvelle grève, mais rien n’a été confirmé à l’heure actuelle.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales