[VIDÉO] Pillages et saccages cette nuit à Barcelone

par Nico Salvado

Récit d’une nouvelle nuit compliquée à Barcelone en pleine crise de sécurité suite au verdict du procès des indépendantistes catalans.

La soirée à Barcelone a été moins violente que prévue. Grâce à une nouvelle disposition venant des manifestants : créer un cordon pacifique pour séparer les casseurs de la police. Plaça Urquinaona de 21h à minuit près d’un millier d’émeutiers gantés, casqués, capuchés, rodaient près des cordons de la police. La foule de manifestants a alors fait un sitting géant devant la police, pour éviter à la fois que les casseurs puissent s’approcher pour tirer des projectiles et la police de charger en retour.

emeutes barcelone Le stratagème a fonctionné, et à part une charge musclée carrer Pau Claris, la manifestation a bien finie, sans violence.  Cependant, après le rassemblement, vers minuit la situation a complètement déparé. Le Mediamarket de la plaça Catalunya a été pillé avec une rare violence, occasionnant des affrontements avec des passants indignés. Pendant une dizaine de minutes, avec une incroyable absence de toute force de police, le magasin a été vidé. Même sort pour la boutique Vodafone Porta del Angel et celle d’Orange carrer Pelai.

Au même moment, trois barricades sur la Rambla de Barcelone ont été allumées.

emeutes barceloneDes colonnes de fumée, du mobilier urbain saccagé, des touristes hébétés.

pillage barcelone

 

 

barcelone emeuteemeutes barceloneMossos étaient visiblement agacés d’avoir perdu momentanément le contrôle de l’un des symboles de la ville. En réponse, un lourd dispositif a été déployé pour retrouver les auteurs, la police circulant à toute allure dans les rues adjacentes du Gotic et du Raval.

emeute barceloneUne dizaine de personnes ont été arrêtées. C’est la sixième nuit consécutive de troubles à Barcelone.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales