Barcelone et l’Espagne directement visées par Daech

par Rédac Equinox
travaux-sagrada-barcelona

Barcelone, Madrid, le roi d’Espagne Felipe VI et l’ancien président Mariano Rajoy sont menacés dans une nouvelle vidéo de djihadistes. 

À travers l’application de messagerie Telegram, les djihadistes ont publié en ce mois de janvier une nouvelle vidéo du nom “Les lions de l’État islamique dans l’Al-Andalus” pour continuer “la guerre dans plusieurs points d’intérêt en Espagne”. Les images chocs montrent clairement les sites menacés par les terroristes: le stade Santiago Bernabéu à Madrid, le Camp Nou à Barcelone, la Sagrada Familia et la Rambla. Mais elles visent également des personnalités telles que le roi d’Espagne Felipe VI, l’ancien président Mariano Rajoy, le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska.

Dans la vidéo d’une durée de six minutes, un homme cagoulé s’exprime en français: “Oh Al-Andalus bien aimée, penses-tu que nous t’avons oublié? (…) Tes prisons sont remplies de musulmans innocents”. Les terroristes font référence à la région espagnole occupée par les musulmans durant sept siècles, qu’ils voient comme un territoire à reconquérir. Des images de l’attentat de Barcelone d’août 2017 apparaissent également, accompagnées de paroles glaçantes toujours en français.

stade

Enquête en cours

Selon des experts de la lutte antiterroriste, comme l’explique Carlos Seisdedos responsable d’Internet Security Auditors à nos confrères d’El Nacional, la vidéo ne serait pas de l’agence officielle de l’État islamique. Toutefois, elle est bien liée à la propagande de groupuscules terroristes.

De leur côté, les services de sécurité espagnols recherchent actuellement l’origine des images, afin de savoir si elles ont été filmées par des djihadistes présents en Espagne. Des sources antiterroristes auraient confié au journal La Razón que toutes les hypothèses sont envisagées.

La rédaction d’Equinox a fait le choix de ne pas diffuser la vidéo pour des raisons éthiques.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales