[ DIRECT ] Le gouvernement accélère l’ouverture de la frontière Franco-Espagnole

par Rédaction Equinox

L’information en continu et en temps réel sur la crise du coronavirus à Barcelone et en Espagne

18h53 : L’Espagne qui a annoncé l’ouverture de ses frontières aux touristes en juillet, pourrait finalement le faire de manière accélérée à partir du 22 juin. C’est en tous cas une annonce qu’a faite ce matin la ministre du Tourisme Reyes Maroto.  La mesure de quarantaine prendrait donc fin le 21 juin. La ministre a assuré lors d’une conférence de presse que toutes les frontières terrestres seraient ouvertes le 22 juin avec le Portugal et la France. Toutefois en début d’après-midi, la Moncloa, l’équivalent espagnol de Matignon, a fait paraître un communiqué dans lequel le gouvernement  indique que la mobilité et la fermeture des frontières pourraient se prolonger au-delà de l’état d’urgence, en vigueur jusqu’au 21 juin. Le communiqué indique que la date officielle pour la mobilité internationale restait fixée au 1er juillet.


12h30 : La ministre du tourisme annonce officiellement l’ouverture de la frontière France Espagne à partir du 22 juin. L’Espagne qui a annoncé l’ouverture de ses frontières aux touristes en juillet le fera finalement de manière accélérée à partir du 22 juin.   La mesure de quarantaine prendra donc fin le 21 juin. La ministre a assuré lors d’une conférence de presse que toutes les frontières du pays seraient ouvertes le 22 juin : avec le Portugal et la France. La mesure de levée des restrictions concerne la frontière aérienne et la frontière terrestre. C’est une grande accélération du déconfinement espagnol. Il sera donc possible à partir de cette date de quitter Barcelone et sa banlieue pour les résidents de ces communes. Les Français résidents à Barcelone pourront retourner en France librement, ou revenir en Espagne pour ceux qui étaient rentrés au pays pendant la quarantaine. Il sera possible d’accéder à sa résidence secondaire en Espagne, louer un hôtel ou un appartement touristique.


Jeudi 4 juin à 10h45: Le gouvernement espagnol a indiqué que les normes liées au Covid19 telles que la distanciation sociale et le port du masque obligatoire (si la distance de 2 mètres entre individus est impossible) seront maintenues après la fin de l’état d’urgence prévu le 21 juin.


18h54 : Il y 219 nouvelles contagions en Espagne depuis 24 heures. Majoritairement à Madrid qui a détecté 112 cas et en Catalogne : 38. Officiellement, une seule personne est décédée des suites du Covid19 lors des 24 dernières heures.


16h27 : Malgré le processus de déconfinement beaucoup de secteurs sont encore à l’arrêt. C’est le cas des hôtels, des boites de nuit, des gymnases entre autres. Le gouvernement accepte de prolonger le chômage partiel au mois jusqu’à la rentrée de septembre. La date d’allonger les aides jusqu’à la fin de l’année 2020 est une possibilité sur la table du gouvernement.


16h02 : L’Espagne qui a annoncé l’ouverture de la frontière Franco-Espagnole aux touristes en juillet pourrait finalement le faire de manière graduelle à partir du 22 juin selon un porte-parole du ministère du Tourisme cité par l’agence Reuters. La mesure de quarantaine prendrait donc fin le 21 juin. Certaines régions, comme les Baléares ou les Canaries, travaillent également avec des tour operators pour accueillir des touristes français, allemands ou des pays scandinaves, pays où l’épidémie est au même stade que l’Espagne dès le 22 juin.


16h01 : Pour remplacer le décret d’Etat d’urgence, le gouvernement fera approuver un paquet législatif reprenant certaines mesures d’exception. Il sera possible de circuler d’une province (département) à l’autre en phase 3. Pour quitter la communauté autonome (région) il faudra attendre le passage à la nouvelle normalité. Le cas de Barcelone est encore plus complexe. Jusqu’au passage à la phase 3 (aux alentours du 22 juin) il ne sera pas possible de quitter Barcelone et sa banlieue.


16h00 : Le parlement espagnol s’apprête à voter la sixième et dernière  prolongation de l’etat d’urgence. Activé depuis le 13 mars, l’etat d’exception prendra fin le 21 juin prochain. Soit 14 semaines, un record en Europe. L’État d’urgence est approuvé par une majorité hétéroclite : de la droite de Ciudadanos au indépendantistes catalans de gauche et des nationalistes basques.


15h09 : La mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai dernier lors d’une brutale arrestation policière indigne aussi dans la capitale catalane qui organise différentes manifestations.  Plus d’un demi-millier de personnes ont ainsi manifesté lundi devant le consulat des Etats-Unis de Barcelone pour réclamer justice. La communauté noire de Barcelone convoque une nouvelle concentration dimanche 7 juin à 11h sur la place Sant Jaume. Des rassemblements qui finissent parfois mal, comme lundi soir dans la banlieue de Gérone à Salt oú un magasin et des banques ont été pillés en marge de la manifestation pacifique.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales