La Catalogne annonce un couvre-feu

par Nico Salvado
Publié le Modifié le
Réveillons Catalogne

Le Conseil des ministres catalans s’est réuni de manière extraordinaire ce vendredi soir pour approuver l’activation d’un couvre-feu.

Le gouvernement de Catalogne demande au Premier ministre espagnol Pedro Sanchez d’activer l’état d’urgence afin de pouvoir mettre en place un couvre-feu. Celui-ci sera donc en vigueur dès que Madrid autorisera l’état d’urgence régional. Une autorisation que la Catalogne espère très rapide. « La situation est inquiétante » a indiqué le président par intérim Pere Aragonès.

L’exécutif catalan a recommandé ce soir aux habitants de limiter au maximum contacts et mobilité, et de faire preuve de responsabilité jusqu’à l’activation formelle de l’état d’urgence et du couvre-feu.« Nous voulons limiter la vie nocturne où, souvent, on ne respecte pas les mesures de restriction » a détaillé Pere Aragonès.

Les horaires du couvre-feu ne sont pas encore définis, mais le gouvernement a évoqué ce soir la plage 23 heures-6 heures, qui devra donc être validée par le comité de Protection Civile . Il sera décrété dans un premier temps pour deux semaines.

Covid CatalogneLe couvre-feu est la dernière mesure avant le confinement total à domicile. La ministre catalane de la Santé Alba Vergés a expliqué ce matin chez nos confrères de la radio Rac1 que le confinement n’était pas souhaitable, mais que si il fallait le mettre en place, le gouvernement catalan n’aurait pas la main qui tremble pour l’activer. Des confinements périmétriques par commune ou zone sanitaire pourraient également être envisagés.

La Catalogne au bord du confinement.

L’indice de risque créé par le gouvernement catalan, qui regroupe des facteurs comme le taux d’incidence et de reproduction, est en ce vendredi 23 octobre situé à 635 points, en augmentation perpétuelle depuis une semaine, malgré la fermeture des bars, restaurants et salons de beauté. La Generalitat considère qu’au-delà de 200 points, la pandémie représente un risque de contagion communautaire important.

L’indice de reproduction est aussi élevé : 1,46. C’est-à-dire qu’en moyenne une personne malade va contaminer 1,46 individus. Le taux de reproduction doit rester en-dessous de 1 pour que l’épidémie soit contenue.

Le taux de positivité des tests PCR est en ce moment de 10,5% en Catalogne. Au-dessus de 4% de positivité, les chiffres sont critiques.

Les urgences et hôpitaux proches de la saturation

Les urgences et les hôpitaux catalans sont au bord du collapse. Le secrétaire de la Santé du gouvernement catalan, Marc Ramentol, a déclaré mercredi matin chez nos confrères de la radio Ser Catalunya que « les services de réanimation catalans sont à la limite de la saturation. 80% des lits en soins intensifs sont occupés en Catalogne dont 38,5% par des patients en état grave ayant contracté le Covid ». Une situation périlleuse pour l’ensemble des services de santé du territoire.

Une grande partie de l’Espagne sous couvre-feu

Ce midi, le Premier ministre Pedro Sanchez a demandé aux régions de solliciter, si elles le souhaitent, l’état d’urgence pour activer des couvre-feux locaux. En plus de la Catalogne, le Pays basque, Valencia, Castilla y León, la Rioja, Asturias, La Navarre,  la ville de Grenade en Andalousie souhaitent mettre en place cette restriction.

Un conseil des Ministres extraordinaire devrait se tenir à Madrid dimanche pour activer l’état d’alerte sanitaire et ainsi permettre aux localités d’activer les restrictions souhaitées.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales