La Catalogne active l’état d’urgence

par Rédaction Equinox
couvre-feu en Catalogne

Le conseil des ministres catalans s’est réuni de manière extraordinaire ce vendredi soir pour demander l’activation de l’état d’urgence et d’un couvre-feu.

Le gouvernement de Catalogne demande au Premier ministre Pedro Sanchez à activer l’état d’urgence afin de mettre en place un couvre-feu. Celui-ci sera en vigueur dès que les délais administratifs le permettront.

Par ailleurs, le gouvernement catalan a recommandé ce soir aux habitants de s’auto-confiner et de faire preuve de responsabilité jusqu’à activation formelle de l’état d’urgence et du couvre-feu.“Nous voulons limiter la vie nocturne où, souvent, on ne respecte pas les mesures de restriction” a indiqué le président catalan par intérim Pere Aragonès.

Concernant, les détails du couvre-feu qui ne sont pas encore décidées, les discussions sont agitées entre les ministres de la droite et de la gauche indépendantistes. Les membres du parti de Carles Puigdemont, notamment de l’intérieur et des entreprises font pression pour que l’activation du couvre-feu se traduise par la réouverture des bars et restaurants fermés depuis vendredi dernier. La ministre de la santé du parti de la gauche républicaine est plutôt réticente à cette idée et veut cumuler couvre-feu et fermeture total des bars et restaurants.

La Catalogne au bord du confinement.

Les discussions sont agitées entre les ministres de la droite et de la gauche indépendantistes. Les membres du parti de Carles Puigdemont, notamment de l’intérieur et des entreprises font pression pour que l’activation du couvre-feu se traduise par la réouverture des bars et restaurants fermés depuis vendredi dernier. La ministre de la santé du parti de la gauche républicaine est plutôt réticente à cette idée et veut cumuler couvre-feu et fermeture total des bars et restaurants.

L’indice de risque créé par le gouvernement catalan, qui regroupe des facteurs comme le taux d’incidence et de reproduction, est en ce vendredi 23 octobre situé à 635 points, en augmentation perpétuelle depuis une semaine, malgré la fermeture des bars, restaurants et salons de beauté. La Generalitat considère qu’au-delà de 200 points, la pandémie représente un risque de contagion communautaire important.

L’indice de reproduction est aussi élevé : 1,46. C’est-à-dire qu’en moyenne une personne malade va contaminer 1,46 individus. Le taux de reproduction doit rester en-dessous de 1 pour que l’épidémie soit contenue.

Le taux de positivité des tests PCR est en ce moment de 10,5% en Catalogne. Au-dessus de 4% de positivité, les chiffres sont critiques.

Les urgences et hôpitaux proches de la saturation

Les urgences et les hôpitaux catalans sont au bord du collapse. Le secrétaire de la Santé du gouvernement catalan, Marc Ramentol, a déclaré mercredi matin chez nos confrères de la radio Ser Catalunya que “les services de réanimation catalans sont à la limite de la saturation. 80% des lits en soins intensifs sont occupés en Catalogne dont 38,5% par des patients en état grave ayant contracté le Covid”. Une situation périlleuse pour l’ensemble des services de santé du territoire.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales