La vampire du Raval de Barcelone, une histoire vraie au cinéma

par Nico Salvado
vampire du raval de Barcelone

La vampire du Raval de Barcelone. Une sombre et glauque affaire est l’objet d’un film qui sort au cinéma.

Enriqueta Martí est née à Sant Feliu de Llobregat dans la banlieue de Barcelone en 1868. Rapidement, elle déménage à Barcelone pour vivre dans le Raval et y exercer la prostitution. Le quartier était déjà le lieu de référence de cette activité. Les clients d’Enriqueta Martí étaient majoritairement issus de la bourgeoisie barcelonaise. Ce qui permis à la Catalane de devenir propriétaire d’un petit appartement rue de Minerve. Ce logement deviendra lugubre. Enriqueta Martí se convertit en proxénète infantile, elle prostitue des enfants, garçons et filles âgés entre 3 et 14 ans.

Ossements

Arrêtée par la police en 1910, Enriqueta Martí séquestrait dans son apparemment deux petites filles. L’horreur se conjuguant au sordide, les forces de l’ordre ont également découvert dans le logement des ossements humains.

Les clients de la prostituée étant, comme écrit plus haut, des citoyens de haute classe sociale, l’accusation a eu des difficultés à obtenir des témoignages publics pour juger Enriqueta Martí. Le procès n’a pas pu s’achever. Ce qui n’a pas empêché la proxénète d’être expédiée à Reina Amalia, la prison pour femmes de Barcelone.

Résultat de recherche d'images pour "enriqueta marti"

Dans le quartier du Raval, un mélange d’effroi et de rumeurs ont converti Enriqueta Martí en une vampire. Celle qui était une prostituée, maquerelle pédophile, kidnappeuse et meurtrière, est devenue une sombre légende urbaine. Les habitants du Raval affirmaient que Martí confectionnait des médicaments contre la tuberculose avec la graisse et les os des enfants assassinés. La vampire du Raval mourra dans la prison Reina Amalia sous les coups de ses codétenues.

Une incroyable histoire qui est désormais projetée au cinéma.  La vampira de Barcelona de Lluís Danés sort dans les salles catalanes. Une version revisitée de l’histoire qui mélange allègrement fait divers et fiction. Une oeuvre qui a reçu le prix du public lors du dernier Festival de Cinema Fantàstic de Sitges.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales