Français, jeune et en couple : le nouveau profil du touriste à Barcelone

Par Aurélie Chamerois
touriste a barcelone voyager punaises de lit

Le tourisme reprend lentement dans la capitale catalane et le profil des voyageurs a sensiblement changé. 

« La moyenne d’âge de nos clients a baissé de dix ans, passant de 45 à 35 ans », explique Santiago Hernández, directeur de l’hôtel Barcelona Princess, dans le quartier du Forum. Depuis le début de la saison touristique, les établissements barcelonais observent un net changement de clientèle. « Nous accueillons beaucoup de jeunes, qui viennent pour sortir et découvrir la ville » poursuit l’hôtelier. A la réception de son 4 étoiles, les groupes de jeunes Français se succèdent pour le check-in et check-out. Souvent en couple, ou en petits groupes.

A l’autre extrémité de la plage de Barcelone, dans le quartier de la Barceloneta, Felipe Pardo fait le même constat. « Avant, nous avions plutôt des familles qui venaient d’un peu partout, et cette année ce sont beaucoup de jeunes, très majoritairement Français » explique le restaurateur. Selon lui, ce profil de touristes n’est pas moins prudent que les autres, mais se montre plus « détendu » face à l’épidémie.

Depuis la fin de l’état d’urgence en Espagne en mai, les touristes français sont, de loin, les plus nombreux à Barcelone. Selon les chiffres de l’Observatoire du Tourisme de Barcelone, plus de 312.000 touristes sont arrivés de l’Hexagone en avion depuis le début de l’année, soit 40% de plus que les Italiens ou les Allemands. Même tendance sur les chiffres d’occupation des hôtels, où les Français arrivent très largement en tête des visiteurs étrangers.

Des touristes de moins de 35 ans

Le rajeunissement de la clientèle, évoqué par tous les professionnels, est lui aussi confirmé par le dernier rapport de l’Observatoire du Tourisme paru le 14 juillet. Deux tiers des touristes à Barcelone ont actuellement moins de 35 ans. 94% d’entre eux viennent pour profiter des restaurants, 46% de la vie nocturne. Un élan qui pourrait se tarir dans les prochaines semaines avec la fermeture des bars et restaurants à 0h30, et l’instauration du couvre-feu à 1h du matin depuis vendredi dernier.

« Nous sommes arrivés le week-end dernier, les boites ont fermé, puis maintenant c’est le couvre-feu » se désolaient samedi deux jeunes Parisiens aux abords de la Sagrada Familia. Depuis l’annonce des nouvelles restrictions, les réservations dans les hébergements barcelonais ont déjà subi un coup de frein, et le secteur prévoit une nouvelle saison estivale en demi-teinte.

 

Français, jeune et en couple : le nouveau profil du touriste à Barcelone

Recommandé pour vous