Ada Colau augmente les impôts à Barcelone

par Rédac Equinox

La mairie de Barcelone approuve la première étape pour augmenter plusieurs impôts, tels que les stationnements et la taxe d’habitation (IBI). 

Lors de la séance plénière qui s’est tenue vendredi dernier, le conseil municipal de Barcelone a validé la réforme fiscale proposée par Ada Colau. La maire a annoncé qu’elle souhaitait une hausse de plusieurs impôts municipaux. Parmi les augmentations qui seront débattues: les stationnements en zone bleue et verte, la fourrière, l’impôt foncier (IBI) mais aussi la taxe de terrasses pour les commerçants qui pourrait être multipliée par quatre.

La mesure votée vendredi, qui pour l’instant n’est qu’une première étape vers les augmentations, a été approuvée par Barcelona en Comú et le parti socialiste catalan, grâce à l’abstention des partis indépendantistes ERC et JxCat.  Les conseillers municipaux de Ciudadanos, Barcelona pel Canvi (Manuel Valls) et PP ont voté contre.

Application en 2020

Les augmentations définitives devront passer par un nouveau scrutin mi-décembre pour une application dès le 1er janvier prochain. Selon la conseillère municipale en charge des impôts de la ville Montserrat Ballarín, certaines taxes, comme celle des terrasses ou la fourrière, n’avaient pas augmenté depuis 10 ans.

Avec la hausse de ces impôts, la mairie espère obtenir 82 millions d’euros de plus afin d’intensifier sa lutte contre les inégalités et l’urgence climatique, mais aussi promouvoir l’activité économique de la ville.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales