L’Eixample de Barcelone : histoire et défis d’un quartier emblématique

Par Karim Joutet

Une partie de l’Eixample de Barcelone a récemment reçu le titre du « meilleur quartier du monde », selon International Time Out, devant le Marais de Paris ou Lavapies, un quartier de Madrid. Mais comment est né ce quartier à la forme d’un quadrillage ? Quels défis doit-il aujourd’hui relever ? Retour sur l’histoire d’un des plus récents quartiers de Barcelone.

Par Karim Joutet, fondateur de l’école Espagnol Pas à Pas et président de l’association Barcelone Accueil.


Eixample signifie « extension » en catalan. Et pour cause : le quartier est né à la fin du XIXe siècle, en plein révolution industrielle et a été conçu comme une extension urbaine planifiée. Sa création remonte plus exactement à la date de 1859, lorsqu’est appliqué le plan Cerdà. Créé par l’urbaniste Ildefons Cerdà, ce plan de réforme et d’aménagement de la ville est pensé pour désengorger le centre arrivé à saturation, peu après la démolition des remparts médiévaux. Près d’un siècle sera nécessaire à sa mise en place.

Le quartier s’étend tout en longueur et est divisé en deux par le Passeig de Gràcia. De part et d’autre se trouvent l’Eixample dreta et l’Eixample esquerre. Sorti de terre au moment où l’art nouveau est à la mode dans la capitale catalane, le quartier prend rapidement l’allure de musée à ciel ouvert dans lequel il est possible de découvrir les plus beaux monuments modernistes de la ville. Antoni Gaudí y réalisera une grande partie de ses œuvres, dont la Sagrada Familia, la Casa Batlló ou encore la Casa Milà.

Les incontournables de l’Eixample de Barcelone

Les monuments les plus emblématiques et les plus visités se trouvent pratiquement tous dans l’Eixample. Voici une liste d’endroits plus ou moins célèbres de ce quartier.

L’Eixample dreta héberge le monument le plus connu de la ville : la Sagrada Familia. Chef-d’œuvre inachevé et toujours en construction de Gaudí, la basilique devait être terminée pour 2026, ce qui permettait de célébrer le centenaire de la mort de l’architecte. Malheureusement, en raison de la situation sanitaire et du manque de touristes finançant l’édifice, le président délégué du Conseil de construction a déclaré il y a peu « ne pas être en mesure d’avancer une nouvelle date ».

sagrada familia de BarceloneUn autre incontournable de la ville de Barcelone, situé dans l’Eixample est appelé « le carré d’or ». Situé sur le Passeig de Gràcia, il s’agit d’une partie de la ville qui rassemble les joyaux de l’architecture moderniste : la Casa Batlló, la Pedrera et la Casa Amatller. C’est un endroit incontournable pour apprécier l’art nouveau et retrouver la douceur d’une époque dorée toujours présente dans la mémoire urbaine.

Une liste exhaustive des monuments à contempler de l’Eixample est presque mission impossible. De nombreux endroits sont à découvrir, comme l’Hôpital de Sant Pau, réalisé par Lluís Domènech i Montaner, le Palau Robert, demeure néoclassique ou encore la Fondation Antoni Tapies, la plus grande collection d’œuvres de l’artiste catalan. Le quartier héberge également des monuments plus modernes, comme le Musée de la Musique réalisé par l’architecte Puig y Cadafalch

Un quartier qui manque de vert

Le défi principal de ce quartier est de combler son manque d’espace vert et de réunion. C’est dans ce sens que travaille l’Association Jardins d’Emma, qui a pour but de transformer des morceaux de rues en zones pour l’horticulture urbaine. Un premier essai a été réalisé avec l’Ecole Els Llorers pour appliquer le projet à l’avenue de Rome. « L’Eixample est le quartier le plus dense et le moins vert, nous devons trouver une solution », explique Martí Ardanaz, membre de l’association.

Dans ce sens, le gouvernement catalan a approuvé une mesure demandée par les associations de voisins et de parents d’élèves du quartier afin de sécuriser et de pacifier les entrées des établissements scolaires. Le mobilier urbain a ainsi été déplacé, remplacé par des jardinières et des bancs.eixample barceloneEnfin, Ada Colau, mairesse de Barcelone, a déclaré récemment vouloir réduire la circulation routière dans 21 rues horizontales et verticales de l’Eixample, mais aussi y remplacer des carrefours par des places. Le projet, qui doit être achevé en 2023, entend redonner la priorité aux piétons.

Bien que déclaré récemment comme « le quartier le plus cool » du monde, l’Eixample semble avoir encore de nombreux défis à relever.

Recommandé pour vous