10 tapas à goûter absolument à Barcelone

Publié le Mis à jour le
tapas barcelone

Les tapas font partie intégrante de la culture espagnole, et on les connaît dans le monde entier. Mais les plats qui les constituent le sont moins. Voici les incontournables à goûter à Barcelone.

Quelle est la spécialité qui vient à l’esprit, lorsqu’on évoque la gastronomie espagnole ? Les étrangers répondront (presque) à l’unanimité les tapas. Ce n’est pas vraiment un plat, mais plutôt une manière de picorer plusieurs petites portions qui séduit depuis la moitié du XXème siècle. 

Aujourd’hui, impossible de ne pas goûter aux tapas pour qui passe par l’Espagne. Certaines recettes sont nationales, mais d’autres propres à chaque région, et la Catalogne ne fait pas exception à la règle. Voici 10 tapas à découvrir impérativement, de passage à Barcelone.

Les patatas bravas

Comment commencer sans parler des célèbres patatas bravas, ces pommes de terre frites et piquantes ? Originaire de Madrid, cet en-cas du pauvre est rapidement devenu la star des tapas. On le mange toujours avec une sauce piquante à base de paprika, et en Catalogne et à Valence, on y ajoute de l’aïoli. Un incontournable des soirées tapas.

Les croquetas

Il y en a pour tous les goûts : au jambon ibérique, aux champignons, au poulet… Les croquetas sont des petites croquettes de béchamel typiques des grands-mères espagnoles, et qui font un carton dans les bars à tapas. Mais le plus amusant reste encore que la recette d’origine a été importée en Espagne… par les Français.

tapas barcelonePhoto : Pequerecetas.com

Les boquerones

L’Espagne se situe sur une péninsule entourée par la mer, rien d’étonnant à ce que l’on trouve du poisson dans ses spécialités. Et parmi les tapas, les plus populaires sont les boquerones, des anchois au vinaigre en boîte. On les sert avec un filet d’huile d’olive, des olives entières (en pincho, c’est-à-dire sur un cure-dent) ou bien frits. Un délice. 

Le pa amb tomàquet

Un en-cas qui ne paye pas de mine, en apparence, mais dont les Catalans raffolent : du pain avec de la tomate. Plus précisément, du pain avec un filet d’huile d’olive, de l’ail et de la pulpe de tomate bien mûre. On retrouve le pain à la tomate partout, dans les restaurants étoilés (revisité) comme dans les bars de quartier. Le plus traditionnel étant le pa de coca, un pain à base de la typique pâte “coca” catalane.

tapas barcelonePhoto : Grup Ferré

La ensaladilla rusa

À table en Espagne, il n’est pas rare de servir la fameuse ensaladilla rusa, ou “petite salade russe”. Une sorte de macédoine de légumes, légumineuses, pommes de terre, thon et œufs durs, le tout allègrement baigné dans de la mayonnaise. Dans les familles, on peut la servir en plat comme sous forme de tapa dans les bars, où elle est très populaire. Quant au mystère de son origine, même si elle semble effectivement s’inspirer de populaires salades russes, l’ensaladilla rusa est bien une interprétation espagnole qui met tout le monde d’accord.

Le poulpe à la gallega

C’est l’une des tapas les plus reconnaissables en Espagne : le poulpe à la galicienne, ou pulpo a la gallega. Une recette simple comme bonjour, qui consiste à cuire le poulpe à l’eau et le servir avec un peu d’huile d’olive, du paprika et des pommes de terre. Simple, oui, mais efficace : ce plat (qui, par ailleurs, serait plutôt originaire de la province de León que de Galice) fait un carton et est servi dans tous les bons bars à tapas. 

tapas barcelonePhoto : El Gourmet

La tortilla de patatas

Même si l’on ne parle pas espagnol, on sait la commander. La tortilla de pommes de terres fait partie de ces plats mythiques de la gastronomie ibérique, à la fois simples (on parle bien ici d’une omelette avec des pommes de terres passées à l’huile) et délicieux. N’importe quel Espagnol (ou presque) sait en faire. Commander une part de tortilla parmi vos tapas est absolument obligatoire, si vous allez pour la première fois en Espagne.

Les pimientos de Padrón

Les piments de Padrón, certains piquent et d’autres non. C’est la phrase typique que sortiront des Espagnols en recevant à table ces jolis petits piments verts, frits et saupoudrés de gros sel. Une tapa très populaire, notamment en Catalogne, alors que l’origine du plat se situe à Padrón, en Galice. Toujours est-il que les déguster, c’est prendre un risque : tomber sur un piment qui pique. Mais cela arrive rarement. 

tapas barcelonePhoto : Dia

Les xipirones

Une autre spécialité de la mer, qui fait fureur parmi les tapas sur le bord de mer : les chipirones, des petits calamars frits et délicieux, arrosés d’un peu de jus de citron. Ce mets est très populaire dans tous les bars à tapas et restaurants de fruits de mer, mais aussi dans les marchés. On peut par exemple en déguster à la Boqueria, pour une ambiance 100 % barcelonaise. 

Les bombas de la Barceloneta

Une tapa originaire de Barcelone même, et précisément de son quartier de pêcheurs : la Barceloneta. Les bombas (“bombes”) sont des boulettes de viande et de pomme de terre, servies avec de la sauce piquante et de l’aïoli. On en trouve dans presque tous les bars à tapas de Barcelone, mais les meilleures et les plus authentiques se trouvent dans le quartier même où elles sont nées. Ce serait une grand-mère des propriétaires du restaurant La Cova Fumada, sur la place du marché, qui aurait inventé la bomba de la Barceloneta en tentant de faire des croquetas. Et ce fut un succès : s’il y a bien une tapa incontournable de Barcelone, c’est la bomba.

À lire aussi : 5 restos pour manger catalan à Barcelone

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous