Barcelone de la débrouille : vivre avec un petit budget

Publié le Mis à jour le

Avec l’augmentation de l’inflation ces dernières années, le pouvoir d’achat des Barcelonais est mis à rude épreuve. Voici notre kit de survie pour vivre à Barcelone avec un petit budget.

1. Savoir repérer les quartiers les moins chers

Tout commence par le lieu. Barcelone est une ville où les prix varient en fonction des quartiers. Sarrià-Sant Gervasi, l’Eixample, Les Corts ou encore la Ciutat Vella sont des quartiers à bannir car le coût de la vie y est assez élevé.

Les quartiers où il est le plus judicieux d’habiter si on veut faire des économies seraient le Poble Sec, le Raval, Sants, ou encore la zone de Nou Barris, plus au nord de la ville. En janvier 2022, les quartiers les moins chers de Barcelone se trouvaient tous en dehors du centre-ville.

quartier moins cher

2. Se nourrir à moindre coût

Faire des économies passe aussi par la nourriture. En effet, certains supermarchés sont plus chers que d’autres. Par exemple, dans la ville catalane c’est Alcampo, le frère d’Auchan en France, qui propose les prix les plus bas. Il est suivi de Consum, Mercadona et Lidl. Pour plus de détails, retrouvez notre liste des supermarchés de Barcelone. Pour des fruits et légumes à petits prix, il est plus intéressant de se rendre dans les petits commerces spécialisés qui proposent des produits frais pas chers. Attention, cela va dépendre une nouvelle fois du quartier où ils se situent.

commerce fruits et légumes Barcelone
Les restaurants représentent aussi une dépense importante, surtout dans une ville comme Barcelone où la tentation est de partout. Les bars à tapas sont aussi l’alternative idéale pour grignoter à petits prix, certains proposent même un tapa offert avec une boisson.

Enfin, l’application TooGoodToGo est parfaite pour profiter de paniers alimentaires à moindre coûts. Cette application est mondialement connue grâce à son aspect “récup” et anti-gaspi. Dans la ville qui regorge de restaurants, Encantado de Comerte a pris exemple sur le concept danois. Le principe est simple : les restaurants, supermarchés, boulangeries, épiceries, et même les fleuristes, publient des paniers à récupérer composés de produits invendus dans la journée, et les particuliers n’ont qu’à réserver leur panier à prix réduits. Ce concept simple permet d’obtenir des repas pas chers dans une démarche d’anti-gaspillage.

3. La seconde main, votre meilleur ami

Barcelone déborde de marchés en tout genre, marchés couverts, marchés aux puces, marchés d’artisans…etc. Et quoi de mieux que les marchés et les braderies pour chiner au prix le plus bas ? El Mercat de San Antoni est l’endroit idéal pour trouver des articles de seconde main, tout en se baladant. Le marché El Encants est aussi un lieu de bonnes affaires, il s’agit même du plus vieux marché aux puces d’Europe. Toutes les trois semaines, le marché Lost & Found, de son côté, s’installe sur la Plaça del Mar où il est possible d’acheter, de vendre mais aussi d’échanger. Enfin, si le budget est vraiment serré, le Two Market organise également des marchés où tout est à 1 €. L’idéal pour faire des économies.

Ce week-end à Barcelone
Ropa Kilo Market à Poblenou, 2021

Pour les plus flemmards, il existe aussi des sites de revente entre particuliers, comme l’application Wallpop, très utilisée à Barcelone, mais aussi le site Vibbo et bien d’autres.

4. Sortir sans se ruiner

Profiter de Barcelone et de ses activités à petits prix, c’est possible. La ville de Barcelone possède un éventail culturel très riche, avec notamment des musées gratuits. Parmi eux, le Palau Robert, le Centre d’Art Santa Monica, le Palau de la Virreina et le Centre culturel du Born. Sinon beaucoup de musées barcelonais ouvrent leurs portes gratuitement, ou au moins à prix réduits, certains jours de la semaine.

Le musée Picasso devient gratuit le jeudi après-midi, à partir de 18h. Le MACBA et le Musée National d’Art Catalan sont accessibles gratuitement le samedi à partir de 15h et 16h. Enfin, le dimanche après-midi est le moment le plus rentable pour visiter un musée, avec le Musée maritime, le Musée d’Histoire de Barcelone, le CCCB, le musée du Design, le musée des Sciences Naturelles ou encore le Château de Montjuïc, qui sont tous en portes-ouvertes à partir de 15h.

Musée MACBA
Pour prendre le frais, direction les parcs, notamment celui de la Ciutadella, et surtout les plages, celle de la Barceloneta par exemple. Un atout que toutes les villes n’ont pas forcément et qui fait la différence.

Pour faire la fête, on peut accéder à la piste de danse gratuitement. Certains groupes Facebook, ou même des sites internets spécialisés, proposent des entrées gratuites en club ou des réductions. Pour cela, il suffit simplement de s’inscrire sur une liste, en mode VIP, et de donner le nom de celle-ci à l’entrée.

discothèques de barcelone

Pour les adeptes de bars, certains établissements, comme le Cyrano, proposent de servir son verre soit même, en dosant l’alcool et le diluant comme on le souhaite. Un concept qui fait fureur, notamment auprès des jeunes.

Lire aussi : 5 terrasses cachées à Barcelone pour prendre le frais.

Recommandé pour vous