Search for content, post, videos

Sol Daurella, madame Coca-Cola devenue femme la plus riche d’Espagne

À l’âge de 53 ans, Sol Daurella vient d’être désignée femme la plus riche d’Espagne. Présidente européenne de Coca-Cola, la Barcelonaise s’avère peu médiatique et très discrète.

Beaucoup de personnes ont découvert son visage il y a seulement quelques jours. Sol Daurella a été désignée femme la plus riche du pays en ce début d’année. Plutôt discrète, elle détrône pourtant Sandra Ortega, fille aînée d’Amancio Ortega, créateur de Zara et du groupe Inditex. Elle est à la tête de Coca-Cola European Partners, société créée en mai 2016 pour réunir trois entreprises Coca-Cola, qui se charge de fabriquer et distribuer la boisson à travers treize pays d’Europe. Depuis l’entrée en bourse de Coca-Cola European Partners, le patrimoine de Sol Daurella est estimé à 6.300 millions d’euros.

Ce poste à haute responsabilité semblait être sa destinée. Sa famille fait partie de l’aventure Coca-Cola depuis plus de 60 ans. En 1951, elle obtient la licence pour embouteiller et distribuer Coca-Cola à travers l’Espagne. Sol Daurella naît en 1966 à Barcelone. Après des études en Suisse, où elle obtient un diplôme en administration des entreprises et dans la capitale catalane à l’ESADE, elle débute sa carrière chez Mac Group. C’est en 1992 qu’elle rejoint Sistema Coca-Cola. En parallèle, elle est consultante pour de nombreuses entreprises dans le secteur de la banque, la construction et l’énergie, notamment pour Banco Santander depuis novembre 2014. À ses nombreuses fonctions s’ajoute celle de consul honoraire d’Islande à Barcelone.

Une femme discrète

Sol Daurella n’oublie pas d’être philanthrope, elle a collaboré avec des associations de recherche sur le cancer, la santé et l’éducation. En 2016, elle se voit remettre la croix de Sant Jordi par Carles Puigdemont pour sa “contribution à l’internationalisation de l’économie catalane”. Elle a même fait partie de Diplocat, organisation lancée par la Generalitat pour “le rayonnement international de la Catalogne”. Accusée d’associer son entreprise à l’indépendantisme catalan, elle fut contrainte de la quitter. La Catalane est active dans la vie culturelle, en étant membre des fondations du Teatre Liceu, du Palau de la Música Catalana et du Teatre Nacional.

Sol Daurella et son mari Carles Vilarrubí

Du côté de sa vie privée, elle est mariée avec Carles Vilarrubí et ont une fille. L’homme d’affaires était le vice-président du FC Barcelone. La Barcelonaise a également un fils, né d’un premier mariage avec Joan Albiol. Comme d’autres fortunes du pays, elle possède une résidence secondaire dans la région de la Cerdagne où elle s’y rend en hélicoptère avec son époux. Nichée dans les Pyrénées, il s’agit de la destination de prédilection de la jet-set catalane. Sur place, le couple apprécie jouer au golf, dîner au restaurant ou chez des amis. Sol Daurella aime aussi le ski, l’équitation et voyager. Pour en savoir plus sur cette femme mystérieuse, la journaliste people Silvia Taulés a enquêté pour Vanitatis. “Personne ne sait rien” reste la réponse la plus courante. “Elle vit pour ses entreprises, ses enfants, entre Londres, Barcelone et Madrid” raconte une amie de la famille. L’une des plus grandes fortunes d’Espagne préfère mener une vie tranquille loin des regards.

Leslie Singla