Search for content, post, videos

Montserrat Caballé, la diva barcelonaise de l’opéra

Le 6 octobre dernier s’est éteinte l’une des plus grandes voix lyriques du XXe siècle: Montserrat Caballé. Les proches de la légende barcelonaise ont décidé de lui rendre hommage vendredi 12 avril, dans son endroit de prédilection: le Gran Teatre du Liceu. Elle a reçu ce même jour la Médaille d’Or de Barcelone. Portrait d’une diva, acclamée dans le monde entier.

“Ça sera une soirée émouvante, j’espère que ça ne sera pas un moment de tristesse, nous disons adieu à la diva, mais nous voulons faire une célébration qui lui correspond” expliquait cette semaine Salvador Alemany président de la Fondation du Liceu. Décédée le 6 octobre 2018 en raison de problèmes de santé, la cantatrice Montserrat Caballé est devenue une légende de l’opéra. Le 12 avril, elle aurait eu 86 ans. Sa famille et ses amis ont choisi cette date pour lui rendre hommage à travers un concert ouvert au public, au sein du mythique Gran Teatre du Liceu.

Tout d’abord, la maire Ada Colau a remis aux proches de Montserrat Caballé la Médaille d’Or de Barcelone. Plusieurs voix, ayant accompagné Montserrat Caballé durant de longues années, ont chanté et de nombreuses vidéos furent diffusées. Les proches de l’artiste souhaitaient organiser un adieu international, après un premier adieu au sein de la Cathédrale de Barcelone en novembre dernier. Se réunir six mois après dans le Liceu permet de se remémorer la connexion particulière entre la soprano et son public, mais aussi du bonheur que c’était de collaborer avec elle. Outre ses qualités vocales, la cantatrice séduisait par sa personnalité unique et irrésistible.

Une carrière internationale

Née en 1933, dans une famille modeste du quartier de Gràcia, Montserrat Caballé commence par étudier le piano au conservatoire du Liceu. Grâce à la famille Bertrand i Serra, des industriels mécènes, elle suivra des cours auprès de grandes cantatrices. La Barcelonaise fera ses premiers pas à l’Opéra de Bâle en 1956, dans La Bohème de Giacomo Puccini. Elle sera trois ans plus tard engagée à l’Opéra de Brême et fait en parallèle des représentations à Vienne ou Milan.

Mais en 1962, Montserrat Caballé revient à ses racines: Barcelone. Elle rejoint l’Opéra du Liceu qui restera l’un de ses endroits favoris pour se produire. Sa carrière s’envole en 1965 lors d’un concert Carnegie Hall à New York. L’artiste fait des concerts à travers le monde, en explorant le répertoire romantique. Dans les années 80, sa santé l’oblige à réduire son rythme de prestations, mais sans arrêter.

Un duo avec Freddie Mercury

En 1987 une rencontre marquera un tournant dans la vie de Montserrat Caballé, celle avec Freddie Mercury du groupe Queen. Le courant passe immédiatement entre celle qu’on appelle “La Superba” et le chanteur de rock grand fan d’opéra. Les deux artistes commenceront à enregistrer la même année un album ensemble Barcelona, au lieu de se contenter d’une seule chanson comme prévu. Le succès est au rendez-vous dès sa sortie en 1988. La chanson Barcelona deviendra même l’hymne des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Tragédie, Freddie Mercury décède huit mois avant le début des JO. La chanson sera diffusée lors de la cérémonie d’ouverture de la compétition, et restera dans les mémoires.

Au cours de ses 50 années de carrière, Montserrat Caballé aura interprété des centaines d’opéras et concerts à travers le monde. Lors de sa disparition à l’automne dernier, les réactions furent nombreuses. Depuis la maison royale espagnole, on se souvient de Montserrat Caballé comme “une grande dame de l’opéra, légende de la culture universelle, la meilleure des meilleures”.

Leslie Singla