Search for content, post, videos

Licenciement en Espagne , et après?

ordinateur sacoche

Ça y est, vous êtes à Barcelone, avec un logement et un travail, et là c’est la catastrophe, vous vous êtes fait viré comme un(e) malpropre. Licenciement économique, baisse de production, réduction de personnel. Le résultat est le même.

Après un licenciement en Espagne, il va falloir recommencer à envoyer des CVs, passer des entretiens, etcSachez tout d’abord que vous n’êtes pas obligé(é) de signer toute la paperasse que l’on vous mettra sous le nez, en profitant de votre état de choc. Et que beaucoup d´entreprises ¨oublient¨ de payer vos vacances ou vos heures supplémentaires lors d’un licenciement en Espagne. Dans le doute, on vous conseille d’écrire sur le document de solde de tout compte « non-conforme » et de signer si vous le voulez vraiment. En tout cas, si vous bénéficiez de la présence d´un membre du syndicat, il vous sera la plupart du temps d’une complète inutilité.

Si vous avez signé, faites tout vérifier par un avocat spécialisé, gratuitement. Et si vous avez droit aux allocations chômage (1 an de travail effectif minimum), ne tardez pas à aller vous inscrire au pôle emploi espagnol : le SEPE.

Arrêt-maladie = licenciement illégal en Espagne?

Vous avez été renvoyé pendant votre arrêt-maladie? Le sang vous monte à la tête, vous allez dénoncer votre entreprise? Hélas! Le licenciement est également autorisé si vous avez dépassé 20 % de votre temps de travail pendant deux mois consécutifs (article 52 du droit du travail).

Le renseignement le plus important à obtenir est le nom de la mutuelle de l’entreprise ,et demander si vous avez été reporté(e) à la dite mutuelle ou à la sécurité sociale. Si le processus pour continuer à être couvert diffère ,il vous faudra dans les deux cas aller chaque semaine chez votre médecin et demander une prolongation de votre arrêt-maladie (extención de baja), et la scanner sous 24 heures à l´organisme correspondant.

Voici une liste non exhaustive des documents qui vous seront demandés:

  • un « informe de bases de cotización, vous pouvez le faire en ligne (vous recevrez un code par SMS à introduire après avoir rempli le formulaire et recevrez le document souhaité sous 48 h par courrier électronique) ,
  • une photocopie de votre pièce d’identité et NIE
  • la lettre de licenciement
  • le¨Finiquito¨ (solde de tout compte)
  • vos coordonnées bancaires

Il est fortement conseillé d´avoir tous vos documents importants (contrats de travail, déclaration d´impôts, etc) déjà scannés et stockés sur Dropbox par exemple ou n´importe quel autre site de votre choix suffisamment sécurisé: quand vous êtes malade et au chômage, vous n’aurez pas l´énergie nécessaire pour aller les rechercher ou les scanner et vous risquez de perdre un temps crucial, la mutuelle ou la sécurité sociale ont des dates butoirs avant de boucler les dossiers pour le mois suivant.

Après un licenciement en Espagne, trouver un nouvel emploi à Barcelone rapidement

Ne minimisez pas l´importance d´un bon CV, surtout si votre expérience à Barcelone est limitée. Apprenez à présenter toutes vos expériences de travail sous un jour positif. N´importe quel CV normal peut avoir des trous (chômage prolongé, soins à un proche malade, année sabbatique…). Faites jouer ce qui vous démarquera du reste, ajoutez une lettre d´accompagnement adaptée à chaque poste même si c´est optionnel. Un recruteur overbooké saura apprécier la différence.


Lire aussi : Comment trouver un emploi à Barcelone?


Restez flexible, prêt(e) à changer de branche. Il n’y a pas de sot métier. Diversifiez votre recherche.Le jour de l’entretien, pas de panique, la moitié du travail est déjà faite:si vous avez sélectionné, c´est que votre profil correspond. Le but de l’entretien est de s´assurer que vous êtes normal(e), enthousiaste, motivé(e) et vous êtes la perle rare tant recherchée. Dites-vous que la personne en face de vous est humaine et a tout aussi hâte de décrocher le bon profil. C´est une  évidence mais habillez-vous de façon adéquate pour le poste (même si le dresscode est laxiste à Barcelone mais il n´y a aucune raison d´y adhérer avant l´embauche). Renseignez-vous avant sur l´entreprise (Google est votre ami), posez des questions. Dites-vous que vous aussi, vous examinez si c´est le poste où vous voulez passer vos prochaines années.Souriez, soignez votre langage corporel, imaginez-vous que vous êtes entrain de jouer une scène dans un film par exemple.

Avec tous ces conseils,après un licenciement en Espagne vous devriez retrouver le marché du travail assez rapidement. Et, bien avant de vous rendre compte, vous serez déjà en train de vous plaindre de votre chef, de vos collègues, de vos horaires… et cette passe sera derrière vous.