Manu Chao, contraventions, vos plus incroyables histoires d’amour à Barcelone

par Joséphine Pelois
amour rencontre barcelone

Barcelone, ville de l’amour? Oui, si l’on en croit les nombreux témoignages reçus par notre rédaction. Hasards, rendez-vous manqués et rencontres improbables, voici trois de vos récits. 


Lire aussi : Ces couples français qui n’ont pas survécu à l’expatriation à Barcelone


13 ans d’amour, 13 ans de débat autour de leur rencontre

Amélie, 27 ans, originaire de Paris, quitte la France et son travail pour une nouvelle vie à Barcelone. Elle arrive en plein moins d’août 2006, avec une amie, dans le quartier de Barceloneta où elle a loué un logement. Les places de parking du quartier étant réservé aux résidents, Amélie cherche “désespérément” une place. Elle demande alors de l’aide à deux policiers dans un mélange d’espagnol, de français et d’anglais. Ils aident les deux copines à se garer et leur proposent de les rejoindre à la fin de leur service pour aller boire un verre.

Bien que sous le charme de l’un des agents de police, Amélie n’est pas rassurée. Arrivée il y a quelques heures à Barcelone, les deux jeunes femmes se retrouvent déjà en tête à tête avec deux Espagnols. Amélie explique en riant qu’elle a même demandé à son amie de prendre un couteau dans son sac pour être parée à toute éventualité ! S’en suivront des dîners, des visites de Barcelone à quatre avant que son amie ne reparte en France.

La Parisienne, qui a aujourd’hui 40 ans, raconte, encore amusée, que sur la table de leurs premiers rendez-vous il y avait toujours “une bouteille de vin accompagnée d’un dictionnaire franco-espagnol”. Les deux amoureux ont fini par se comprendre et inventer leur propre langage. Trois mois plus tard, ils emménageaient dans le quartier de Barceloneta, clin d’œil à leur rencontre. Ils finirent par se marier et avoir un petit garçon, qui a aujourd’hui 8 ans. Treize ans après toutefois, le débat est toujours vif sur les conditions de leur rencontre. Le mari d’Amélie jure qu’il l’avait arrêtée pour lui mettre une amende!

“Me gustas tu”

Grande fan, Zoulaikha ne manque aucun concert de Manu Chao. Sur le chemin pour se rendre à un de ses concerts en septembre 2013, elle est interceptée à la sortie du métro par un Italien qui y va aussi, mais pas avec autant d’entrain. Il est surtout venu pour passer du temps avec ses amis. Tous les deux un peu perdus, ils se rendent ensemble à la salle. Arrivés, ils passent le concert chacun de leur côté avec leurs amis. Finalement, ils se recroisent et échangent leurs numéros. Zoulaikha n’est pas forcément emballée, mais Adriano est sympathique et la met à l’aise.

Deux semaines plus tard, elle reçoit un message de l’Italien qui l’invite à la rejoindre dans un bar avec ses amis du concert. La brune, d’aujourd’hui 35 ans, accepte. Elle explique d’une voix enjouée que l’ambiance était très bonne, et elle se laisse, peu à peu, séduire par Adriano à qui elle sait qu’elle plaît. Ce soir-là, elle rencontre le colocataire d’Adriano, Hicham, chez lui. Un peu éméché, il leur dit qu’ils finiront par se marier. Et il a eu raison, puisqu’un an plus tard, Adriano lui passe la bague au doigt. Hicham ne manque pas de rappeler ce moment lors de son discours au mariage du couple franco-italien, raconte Zoulaikha en riant. Aujourd’hui le couple franco-italien est parent d’un petit garçon de 4 ans et vit toujours à Barcelone. Depuis, ils confient être retournés plusieurs fois voir ensemble Manu Chao. Leur chanson préférée? A Cosa, qui mêle espagnol, italien et français.

Hasards et rendez-vous manqués

Un week-end d’été, en compagnie d’un couple d’amis, Mickaël recroise sur la plage de Barcelone Sasha, en vacances dans la ville. Ils s’étaient rencontrés la nuit d’avant. Les deux hommes ont dansé et discuté ensemble dans une discothèque barcelonaise, sans échanger leurs coordonnées. Cette fois-ci, le commercial d’origine normande ne laisse pas Sasha s’échapper et prend son numéro. La chance est du côté du futur couple puisqu’ils se recroisent encore une fois par hasard à un arrêt de bus de la ville. Le trentenaire décide alors de croire au destin et envoie un premier message à Sasha. Ils concluent leur conversation par un rendez-vous le soir-même pour aller boire un verre. Finalement, Mickaël arrive trop tard pour rejoindre à temps le Russe, déjà dans l’avion qui le ramène chez lui.

Les deux hommes se sont manqués à peu de choses près, mais commencent à communiquer régulièrement par message. Peu à peu, ils passent tout leur temps libre à échanger. Tous les deux ayant envie de se voir à nouveau, ils se rejoignent un week-end à Prague. Ils se quittent «  le cœur déchiré » selon Mickaël. Deux semaines plus tard, ils décident de rapidement s’installer ensemble à Barcelone. Seul problème : les papiers de Sasha qui n’a qu’un visa touristique. Le couple décide alors de se marier, persuadés qu’ils sont fait pour être ensemble. Un an plus tard, ils vivent encore à Barcelone, ville de leur rencontre.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales